Samedi, 21 Octobre, 2017

"Chasse aux DRH" : débordements et voitures calcinées au bois de Boulogne

Des heurts ont éclatés aux abords du restaurant le Pré Catelan jeudi 12 octobre 2017 Des heurts ont éclatés aux abords du restaurant le Pré Catelan jeudi 12 octobre 2017 Crédit: JOEL SAGET AFP
Manon Joubert | 13 Octobre, 2017, 00:13

Pusieurs dizaines de militants se sont rassemblés ce matin dans le Bois de Boulogne pour perturber un congrès de responsables de ressources humaines.

Au total, 41 membres de la "mouvance contestataire" radicale avaient été interpellés dans la matinée, selon la préfecture de police de Paris.

[Mis à jour le 12 octobre à 14h08] 41 personnes ont été interpellées en marge d'un congrès réunissant un ensemble de directeurs des ressources humaines de grandes entreprises hexagonales qui se déroule depuis hier au Bois de Boulogne.

Deux heures plus tard, sans que l'on sache bien pourquoi, environ 80 personnes "dont un trentaine était encagoulée" ont commencé à dégrader et incendier des voitures stationnée là.

Quarante et une personnes avaient été arrêtées pour "jets de projectiles sur agents de la force publique, port d'arme prohibé, et participation à un attroupement en étant porteur d'une arme", a précisé le communiqué.

Un collectif avait appelé à une " chasse aux DRH " à l'occasion de l'ouverture du congrès, consacré à la réforme du Code du travail. Le préfet de police Michel Delpuech a "fermement" condamné "ces agissements inadmissibles dont les auteurs devront répondre devant la justice".

La ministre du Travail Muriel Pénicaud devait intervenir jeudi matin, mais a dû annuler en raison d'un " impératif d'agenda " non lié à la manifestation, selon son cabinet.