Mercredi, 13 Décembre, 2017

Ce que le suspect a dit à sa mère — Disparition de Maëlys

Je ne me rappelle pas l'avoir touchée, assure le suspect principal dans la disparition de Maëlys Je ne me rappelle pas l'avoir touchée, assure le suspect principal dans la disparition de Maëlys. | AFP
Manon Joubert | 06 Octobre, 2017, 00:53

Elle s'est confiée ce jeudi. "C'était la première fois que je la voyais", a expliqué le suspect aux juges. "Il m'a dit 'Maman, je te le jure, je te l'assure' les yeux dans les yeux", a-t-elle déclaré à l'antenne de RTL, avant d'ajouter: "Je le crois". "Il serait différent. Il ne pourrait pas me mentir jusqu'à ce point-là", insiste-t-elle.

Et la mère d'ajouter: "Je n'ai pas le moindre doute".

"Nous lui demandons de révéler ce qu'il sait".

Touchée par l'intervention des parents de Maëlys, la mère de Nordahl Lelandais est allée lui rendre visite en prison pour avoir une conversation, qui a finalement duré une heure, d'après nos confrères du Parisien.

"Dès que je pourrai aller voir mon fils en prison, je vais lui parler et lui dire 'Si tu as vu quelque chose, il faut le dire'". Et s'il me lâche quelque chose, j'en ferai part, c'est sûr. Son fils est le principal suspect dans l'enquête sur la disparition de la fillette.

Le suspect a été attentif à la conférence de presse des parents de Maëlys, organisée le 28 septembre. Il ne va pas se rendre coupable de quelque chose qu'il n'a pas fait s'il est innocent.

Mercredi matin, selon le Dauphiné Libéré, Christiane L. a pu longuement s'entretenir avec lui. Les recherches devraient se concentrer, selon le quotidien régional, dans les trois lacs du camping de Belmont-Tramonet, situé à cinq kilomètres de Pont-de-Beauvoisin, où la fillette a été vue pour la dernière fois la nuit de sa disparition. Les recherches doivent se poursuivre en Isère. Des plongeurs, des gendarmes mobiles et une équipe cynophile sont mobilisés depuis le début de la semaine pour fouiller les étangs autour de Domessin, la commune où habite la famille du principal suspect.