Mercredi, 14 Novembre, 2018

Au moins 137 morts et 300 blessés à Mogadiscio — Attentat en Somalie

Le double attentat dans la capitale somalienne correspond aux méthodes employées par les intégristes shebab Le double attentat dans la capitale somalienne correspond aux méthodes employées par les intégristes shebab
Manon Joubert | 19 Octobre, 2017, 00:34

Parmi les victimes du double attentat, on compte le chargé d'affaires du Qatar, blessé dans les explosions, et dont la mission diplomatique a été endommagée par les bombes. Les explosifs ont été activés alors qu'un des deux véhicules - un camion selon certains témoignages - a été arrêté à un check-point pour être fouillé.

Pour le premier ambulancier du pays Aamin, il s'agit du "pire attentat des dix dernières années". Selon le docteur Aden Nur, à l'hôpital Médina de Mogadiscio, 160 cadavres non identifiables ont été enterrés par le gouvernement pendant que les proches des autres victimes ont précédé aux funérailles de leur côté. A l'heure de publication, les opérations de secours sont toujours en cours.

Les témoignages parlent de corps déchiquetés éparpillés, de familles hurlant à la recherche de leurs proches au milieu des carcasses de voitures calcinées et de la fumée. La plupart des corps étaient méconnaissables et le nombre de disparus a dépassé la centaine. Les hôpitaux de Mogadiscio peinaient à traiter leurs blessés, dont certains étaient méconnaissables en raison de la gravité de leurs brûlures.

Un visage restera peut-être dans les mémoires.

Le Président somalien Farmajo a décrété un deuil national de trois jours sur l'ensemble du territoire.

Le bilan ne cesse de s'alourdir. Huit blessés ont déjà été envoyés vers la Turquie pour y être soignés.

Lundi matin, le ministre turc de la Santé, Ahmet Demircan, s'est rendu à Mogadiscio pour coordonner l'opération d'assistance médicale.

Pour le moment, aucune revendication n'a été rendue publique. Elle n'a pas été revendiquée pour l'heure mais porte la marque des Chabaab, rebelles djihadistes affiliés à Al Qaïda.

Cet attentat n'a pas encore été revendiqué.

Qui sont les al-Shabab?
"Nous soutenons la Somalie dans la lutte contre le terrorisme et nous continuerons inlassablement à l'aider à se remettre d'attaques aussi atroces".

Ce mouvement est né dans un Etat, la Somalie, en proie à des affrontements claniques et à une situation politique chaotique depuis 25 ans, depuis 1991 et classé parmi les plus corrompus au monde.

Ils multiplient les attaques depuis des mois.