Lundi, 20 Novembre, 2017

Agression sexuelle : Ariane Fornia accuse Pierre Joxe

L'écrivaine Ariane Fornia fille d'Eric Besson accuse l'ancien ministre Pierre Joxe d'agression sexuelle L'écrivaine Ariane Fornia fille d'Eric Besson accuse l'ancien ministre Pierre Joxe d'agression sexuelle. AFP
Max Fresnel | 23 Octobre, 2017, 02:11

Ariane Fornia affirme que cette agression a eu lieu l'un des soirs où elle avait coutume d'accompagner à l'opéra son père Éric Besson, alors ministre de l'Immigration de Nicolas Sarkozy, arrivé plus tard. "Un vieux monsieur à l'air éminemment respectable s'assoit donc à ma droite". Je ne supporte plus sa surexposition médiatique, qui m'affecte aussi par ricochet", poursuit-elle, avant de conclure: "Vous allez peut-être me dire 'donne son nom'. J'insiste. Son épouse est là. Je le repousse gentiment. Il recommence. Rebelote. Une troisième fois.

"Il commence à remonter ma jupe. Il glisse sa main à l'intérieur de ma cuisse, remonte vers mon entrejambe", écrit la jeune femme.

Contacté par nos soins, l'ancien ministre mitterrandien et ancien membre du Conseil constitutionnel Pierre Joxe n'a quant à lui pas souhaité s'exprimer dans l'immédiat. Alors qu'elle révèle avoir été victime de plusieurs agressions - l'une chez un petit ami et l'autre dans le métro -, Alexandra Besson accuse également un ancien ministre. Tout le monde me regarde. Je lui plante mes ongles dans la main.

"Le 18 octobre, Alexandra Besson, plus connue sous son nom d'auteur Ariane Fornia, publie un billet de blog intitulé "#Moiaussi: "pour que la honte change de camp" qui fait l'effet d'une bombe. "C'est un combat silencieux, grotesque, en plein Opéra Bastille". "J'étais fou de rage, absolument fou de rage". "Ce qui m'a fait plaisir [à propos du hashtag #BalanceTonPorc], c'est aussi de voir le nombre d'hommes qui disaient qu'ils ne se rendaient pas compte, et qu'ils allaient s'engager dans la cause féministe". J'ai envisagé d'aller attendre Joxe en bas de chez lui pour lui casser la gueule, et puis j'ai entendu les inquiétudes de ma fille, dans une situation qui était compliquée politiquement pour moi et dont elle souffrait.

Face aux graves accusations dont il fait l'objet, Pierre Joxe nie en bloc et dénonce sur le site de L'Express un "mauvais canular".

Elle l'accuse notamment de lui avoir "pincé les deux seins" et d'avoir "tout fait pour (la) faire craquer" en multipliant "les remarques sexistes" et les gestes déplacés.