Mercredi, 14 Novembre, 2018

Afghanistan : attentat meurtrier dans une mosquée chiite de Kaboul

Afghanistan: près de 70 morts dans des attentats-suicide contre deux mosquées Attentats meurtriers en Afghanistan: Daech a ciblé une mosquée chiite à Kaboul
Manon Joubert | 22 Octobre, 2017, 00:53

Près de 60 personnes ont été tuées vendredi dans deux attentats en Afghanistan, l'un visant la minorité chiite à Kaboul, l'autre une mosquée sunnite dans le centre du pays. Depuis 2015, l'EI a revendiqué la plupart de ces attaques meurtrières.

L'explosion s'est produite quelques heures après que des roquettes se sont tombées dans l'enceinte de l'état-major de la Force internationale d'assistance et de sécurité (ISAF).

Devant la mosquée chiite attaquée, qui se trouve dans l'ouest de la capitale, les habitants et les proches des victimes étaient rassemblés samedi.

Pour le gouverneur du district Mohsen Danishyar, il ne s'agit pas d'une attaque à caractère sectaire: la cible aurait été un commandant de police de cette province excentrée, très démunie et conservatrice. L'explosion qui a retenti vendredi à l'intérieur de la mosquée chiite Imam Zaman de Kaboul a été revendiquée par le groupe terroriste Daech, selon la chaîne de télévision locale 1TV. Le communiqué n'évoque pas le second attentat qui a visé une mosquée sunnite dans le centre de l'Afghanistan et qui a fait au moins 20 morts et 10 blessés, selon un bilan officiel.

L'attaque a fait une quarantaine de mort dont des femmes et enfants ainsi que 45 blessés.

Le précédent attentat, qui s'inscrivait déjà dans une longue série, contre une mosquée chiite à Kaboul avait fait six morts, le 29 septembre, lors des célébrations de l'Achoura, la principale date du calendrier chiite.

L'EI n'a pas fourni d'éléments probants à l'appui de sa revendication.