Samedi, 18 Novembre, 2017

Un homme armé d'un couteau agresse un militaire de l'opération Sentinelle — Paris

Les militaires de la force Sentinelle vont être redéployés pour devenir moins prévisibles et donc plus efficaces Paris : un militaine de l'opération Sentinelle attaqué au couteau, il n'y a pas de blessés
Manon Joubert | 16 Septembre, 2017, 00:54

Il est 6h30 quand un homme armé d'un couteau se précipite sur un militaire qui patrouillait dans la station de métro.

L'attaque de vendredi matin est la septième commise contre des militaires de la force Sentinelle, mise en place dans le cadre du plan Vigipirate après les attentats de janvier 2015.

En outre, l'individu n'est pas connu des services de police. L'assaillant a été maîtrisé par le militaire qu'il avait attaqué.

Une enquête est en cours par le parquet antiterroriste qui a été immédiatement saisi.

Le chef de l'Etat français, Emmanuel Macron, a "immédiatement réuni autour de lui l'ensemble des spécialistes mobilisés sur ce sujet pour faire un point".

"En effet, un homme armé d'un couteau a tenté de s'en prendre à un militaire dans la capitale française Paris, a précisé l'AFP qui ajoute que l'homme a été arrêté sans faire de blessés".

[Mise à jour à 9h05]: La brigade criminelle a été saisie de l'enquête. Début août, six militaires de Sentinelle avaient été blessés, dont deux gravement, à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), par un forcené en voiture. Fort heureusement, le militaire qu'il visait a rapidement réussi à maîtriser l'assaillant. "L'exécutif va " faire évoluer le dispositif Sentinelle " mais " il ne s'agit évidemment pas de (le) réduire", avait affirmé jeudi le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb. "Nous voulons le redéployer pour faire mieux face à la menace que nous rencontrons aujourd'hui", changer son mode d'organisation afin de gagner en mobilité, a-t-il détaillé.