Samedi, 21 Octobre, 2017

Téléphonie mobile : les clients vont pouvoir comparer la qualité des différents réseaux

Transparence de la couverture mobile en France La carte de l'ARCEP qui dévoile la vraie couverture réseau des opérateurs
Napoleon Lievremont | 19 Septembre, 2017, 00:36

Comment capte-t-on dans sa rue? L'autorité de régulation des télécoms a publié lundi une carte détaillant la qualité de la couverture mobile en Métropole, grand opérateur par grand opérateur (c'est-à-dire Orange, SFR - propriétaire de Libération -, Free et Bouygues Telecom). Via le site monréseaumobile.fr, les Français peuvent désormais savoir de manière plus fine qu'avant si Orange, SFR, Free ou Bouygues Telecom couvrent correctement leur ville, leur village - mais aussi les routes et réseaux ferrés -, en voix, SMS et Internet. "Pour l'Arcep, cette carte permet " de mieux refléter la réalité vécue par les utilisateurs ".

Pour se faire et pour la première fois, l'ARCEP dévoile une carte interactive indiquant la véritable couverture des opérateurs de téléphonie mobile.

La couverture de la population et du territoire par opérateur en France.

Avec les opérateurs télécoms, l'Arcep, régulateur français des télécommunications, entend manier la carotte et le bâton pour faire évoluer une situation qui place la France au 24ème rang en matière de couverture 4G en Europe. "Notre volonté est de coller à leur réalité et de leur permettre de faire un choix éclairé", déclare le président de l'Arcep, Sébastien Soriano.

Un "choc de transparence " qui devrait, selon l'Arcep, " réorienter la concurrence que se livrent les opérateurs, afin que celle-ci porte non seulement sur les prix mais aussi sur les performances des réseaux ".

Les cartes sont issues des données communiquées par les opérateurs, après simulation des champs électro-magnétiques, sur une base commune, avec contrôle par l'Arcep. Elle intègre également ces cartes dans son application, lancée en mars: monreseaumobile.fr. Alors que la connectivité mobile est aujourd'hui un enjeu majeur pour les territoires, cet outil, en permettant de poser un diagnostic, peut ainsi contribuer à l'élaboration de politiques publiques ciblées.