Samedi, 18 Novembre, 2017

" Saint-Martin cumule aléas climatiques et forte vulnérabilité " — Ouragan Irma

Irma: la moitié de la population de Barbuda est sans abri Capture Twitter
Manon Joubert | 08 Septembre, 2017, 00:22

Les opérations de secours sont compliquées par l'ampleur des dégâts mais la ministre française des Outre-mer Annick Girardin, arrivée jeudi matin sur l'île de la Guadeloupe, a annoncé la venue prochaine d'un avion militaire de reconnaissance à Saint-Martin.

Le bilan est encore très provisoire après le passage de l'ouragan Irma sur les Petites Antilles françaises. Il faut s'attendre à un bilan " dur et cruel ", a-t-il dit, ajoutant qu'un plan de reconstruction serait déployé le plus rapidement possible.

"Les dégâts sont énormes, à tel point que nous n'arrivons pas encore à les mesurer", a commenté de son côté le ministre néerlandais de l'Intérieur Ronald Plasterk, ignorant "s'il y a des blessés ou des morts". "C'est affolant", s'est désolé Daniel Gibbs, le président du conseil territorial local, interviewé par Radio Caraïbes International. Un troisième ouragan, Katia, pourrait toucher l'État mexicain de Veracruz vendredi. Selon ce que le premier ministre d'Antigua et Barbuda Gaston Browne a confié à l'Associated Press, environ 60 pour cent de l'île, soit 1400 personnes, se sont retrouvées sans toit. "J'imagine qu'il y aura un peu moins de vin dans le cellier quand nous en ressortirons", a plaisanté le Britannique sur Twitter.

Irma, cyclone de catégorie 5, a ensuite commencé à frôler la côte nord du territoire américain de Porto Rico, jeudi à partir de 01h00 (en Suisse), se déplaçant à la vitesse de 26 km/h vers l'ouest et la République dominicaine.

Il faudra "des semaines et des mois" avant un retour à la normale de l'électricité dans les deux îles, a estimé jeudi, Jean-Bernard Lévy, le PDG de l'entreprise.

La Croix-Rouge française a ainsi lancé un appel aux dons sur son site. Ses vents ont soufflé à plus de 295 km/h sur l'île de Barbuda et avec des rafales à 360 km/h sur l'île de Saint Martin ainsi que sur Saint-Barthélemy.

Plus de la moitié de la population de Porto Rico se retrouve sans électricité et des rivières sont sorties de leur lit dans le centre et le nord de cette île de plus de 3 millions d'habitants. L'évacuation des Keys, chapelet d'îles dans l'extrême sud de l'État, a notamment été ordonnée. Mais l'état d'alerte a été déclaré dans plusieurs provinces cubaines.

"Toutes les précautions et protections ont été prises et jusqu'à maintenant, nous pouvons seulement prier pour tous ceux qui vont croiser la route de l'ouragan Irma dans les Caraïbes et au-delà", a déclaré Amanda Miller, une porte-parole de la Trump Organization.

Car juste après Irma, c'est José qui est attendu, une autre tempête qui devrait traverser l'Atlantique et se rapprocher du même secteur samedi ou dimanche.