Samedi, 21 Octobre, 2017

Sécurité sociale : les pistes pour réduire son déficit

Gerald Darmanin                       En 2018 le déficit la Sécu sera le plus faible depuis 2001 Gerald Darmanin En 2018 le déficit la Sécu sera le plus faible depuis 2001
Napoleon Lievremont | 29 Septembre, 2017, 00:30

Ainsi nous avons pu constater avec satisfaction que le déficit de la Sécurité sociale continue à s'améliorer, et que toutes les branches - à l'exception de l'Assurance Maladie - présentent un solde excédentaire et participent donc à la réduction de la dette sociale.

La somme de toutes les économies attendues dans le secteur de la santé se monte à 4,1 milliards d'euros.

L'UNSA ayant toujours à cœur de défendre les conditions de travail des salariés, a également demandé au Gouvernement d'être très vigilants sur les emplois et les conditions d'emploi dans les caisses de sécurités sociales notamment et dans le cadre de l'intégration du RSI au Régime Général. Et cela s'explique en grande partie par une masse salariale plus dynamique que prévu (+3,3% au lieu de +2,8% dans le programme de stabilité), qui devrait majorer de plus d'un milliard d'euros les prévisions de recettes des organismes de Sécurité sociale par rapport à la dernière prévision de la Commission, qui date.de juillet.

Les efforts du gouvernement se concentreront donc sur la santé, avec 4,2 milliards d'euros d'économies prévues en 2018. Les actions sur les prix des médicaments, à travers la promotion des médicaments génériques et biosimilaires ainsi que des négociations avec les industriels, doivent permettre d'économiser un milliard d'euros, selon la ministre. Il prévoit ainsi de contenir la hausse naturelle des dépenses de santé - liée notamment au vieillissement de la population, aux coûts des innovations thérapeutiques et à l'augmentation des maladies chroniques - à 2,3% pour les trois prochaines années.

Selon les estimations du gouvernement le déficit de la Sécurité sociale devrait atteindre 2,2 milliards d'euros en 2018, soit une baisse de 3 milliards d'euros en un an.

L'hôpital pourra en outre compter sur une revalorisation du forfait hospitalier fixé à 18 euros par jour depuis 2010.