Mercredi, 13 Décembre, 2017

Recherche sur le Web : Siri quitte Microsoft pour Google

Siri abandonne Bing au profit de Google pour les résultats de ... Siri et Spotlight : Apple abandonne Bing pour Google
Charles Cochet | 27 Septembre, 2017, 00:21

Bing traîne depuis longtemps derrière Google en part de marché: 80% des recherches globales sont effectuées via Google, par rapport à 7% pour Bing.

Apple a gardé Bing pour un seul élément: la recherche de photos. Il est bon de préciser que l'utilisateur n'est pas en mesure de modifier le moteur de recherche utilisé pour Siri ou Spotlight, Apple impose Google - tout comme il a imposé Bing jusqu'à aujourd'hui.

Google Assistant, l'assistant personnel virtuel de Google, est également disponible sur l'App Store d'Apple, mais ne peut pas être configuré pour remplacer Siri en tant qu'assistant personnel virtuel par défaut.

Pour justifier son choix d'abandonner Microsoft, Apple évoque un souci d'harmonisation. Et dajouter que "nous entretenons de solides relations avec Google et Microsoft et nous nous sommes engagés à offrir la meilleure expérience utilisateur possible". Cependant, si vous lancez une recherche avec Siri sur des vidéos sur le Web, les résultats de recherche seront fournis par YouTube.

En revanche, Bing reste le moteur de recherche utilisé par Apple pour les images et de son côté, Microsoft indique qu'il continuera de travailler avec Apple sur d'autres fonctionnalités, dont la recherche d'images pour Siri.

Dans un communiqué, la compagnie explique notamment que Bing " s'est développé un peu plus chaque année pour représenter désormais plus d'un tiers des recherches sur PC aux États-Unis ". Être choisi par Apple a un prix. Google a déboursé à cette fin quelque 3 milliards d'euros.

Bien quon pourrait se laisser aller à beaucoup de supputations après ce revirement, il faut savoir que Google demeure le moteur de recherche par défaut sur Safari pour iOS et macOS.

D'après le site spécialisé Techcrunch, le jour de l'annonce de ce déploiement serait logique, car elle intervient au lancement de High Sierra, la nouvelle version du système d'exploitation d'Apple.