Vendredi, 15 Décembre, 2017

Nicolas Dupont-Aignan : le "miraculé" tente un retour

Nicolas Dupont Aignan à l'Assemblée nationale le 4 juillet Nicolas Dupont Aignan à l'Assemblée nationale le 4 juillet. JACQUES DEMARTHON AFP
Charles Cochet | 18 Septembre, 2017, 00:59

Les journalistes de l'émission "Quotidien", diffusée sur TMC, ne semblent plus être les bienvenus aux rassemblements de Debout La France (DLF), le parti gaulliste dirigé par Nicolas Dupont-Aignan.

Le président de Debout la France prépare sa rentrée politique ce dimanche au Cirque d'Hiver. Invité ce jeudi de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC, Nicolas Dupont-Aignan s'est dit favorable à un rapprochement avec Marine Le Pen et Laurent Wauquiez. Le député de l'Essonne jette les bases de la dynamique qu'il voudrait incarner dans la période politique qui s'ouvre, et se rêve en clé de voûte de l'union des droites qu'il appelle de longue date de ses vœux, en vain. Par droite, il entend toutes les droites, des Républicains au Front National. Pour l'éviter il souhaite " travailler à un programme commun allant de Laurent Wauquiez (candidat à la présidence LR, ndlr) à Marine Le Pen ". "Il faut un électrochoc là-dessus, sinon on va continuer à repasser les plats", souligne celui qui se voit un "rôle à jouer" et une capacité à "faire le lien entre les deux blocs", LR et FN.

"Dupont-Aignan sait que ce n'est pas en faisant grossir DLF que se trouve la solution. Il a montré qu'il était capable de risquer sa peau politique" avec son alliance avec Marine Le Pen, salue l'un de ses interlocuteurs à droite de la droite.