Mardi, 19 Septembre, 2017

Marseille: le collégien incendiaire mis en examen

240 hectares de pinède détruite par un feu près de Carnoux-en-Provence non loin de Marseille le 22 août 2017 240 hectares de pinède détruite par un feu près de Carnoux-en-Provence non loin de Marseille le 22 août 2017
Manon Joubert | 15 Septembre, 2017, 00:23

C'est l'enquête menée avec les policiers de la sûreté départementale des Bouches-du-Rhône, l'Office national des forêts (ONF) et les sapeurs-pompiers des Bouches-du-Rhône qui a permis son interpellation. Selon France Bleu Provence, un adolescent de 14 ans a reconnu en garde à vue être à l'origine d'une vingtaine de départs de feux cet été.

Près de 250 hectares partis en fumée, 600 pompiers mobilisés, 800 habitations menacées, des riverains évacués et quelque 3 000 voyageurs bloqués dans leurs trains ou en gare... Les enquêteurs, qui l'avaient dans le viseur depuis deux semaines, l'ont arrêté en flagrant délit alors qu'il s'apprêtait à allumer un feu, tout près de l'endroit où l'incendie du 19 août avait démarré.

Le jeune homme a été mis en examen pour "destruction par incendie de bois ou de forêt" susceptible de créer un dommage irréversible à l'environnement, des faits passibles de quinze ans de réclusion criminelle.

Le 20 août dernier, un incendie a ravagé 240 hectares au sud d'Aubagne avant de se propager vers Carnoux et Carpiagne, ce qui avait provoqué l'interruption du trafic SNCF entre Nice et Marseille avec des conséquences sur tout le réseau.

Fin août, un homme d'une quarantaine d'années soupçonné d'avoir provoqué 17 incendies entre les 10 et 20 août 2017 dans les Bouches-du-Rhône a été mis en examen et écroué.