Vendredi, 15 Décembre, 2017

Elon Musk propose des voyages de ville en ville par fusée

Crédits: iStock Crédits: iStock
Charles Cochet | 30 Septembre, 2017, 01:32

En effet, Moscou a accepté de coopérer avec la Nasa pour fabriquer une station spatiale dans l'orbite lunaire, la Russie et la Chine préparent tous les deux des vols habités vers la Lune, autant de projets que SpaceX compte faciliter en mettant à disposition ses fusées réutilisables, dans l'idée de mieux rentabiliser ses propres infrastructures, afin de pouvoir aller encore plus loin de son côté... vers Mars. L'entrepreneur milliardaire a dévoilé l'étendue de ses projets pour coloniser la planète Mars lors du Congrès international d'astronautique. L'événement a été retransmis en direct sur YouTube et la retransmission est disponible sur la chaîne de SpaceX à cette adresse.

Pour le réaliser, il compte sur sa Big F*cking Rocket (BFR) la P*tain de grosse fusée en français qui doit aussi servir à rallier la Lune et Mars. Elle est intervenue en fin de conférence, lorsqu'une vidéo nous a fait découvrir les projets de transport de SpaceX sur notre planète Terre, réutilisant la technologie employée pour viser Mars.

La bien-nommée mesurera 106 mètres de hauteur pour 9 de large et devrait être capable de transporter une charge de 150 tonnes, soit cinq fois plus gros que la Falcoon Heavy, l'actuelle plus grande fusée de SpaceX. La BFR sera par ailleurs capable d'accueillir une centaine de personnes réparties dans une quarantaine de cabines avec des espaces communs pour se réunir et pour se dégourdir les jambes. Un New-York-Shangaï prendrait 39 minutes, un Bangkok-Dubaï 27 minutes tandis que Tokyo serait à 30 minutes de New Delhi.

" Une fois que vous êtes hors de l'atmosphère ", a-t-il dit, " cela sera lisse comme la soie, pas de turbulence, rien ". "La plupart des vols longue distance aujourd'hui dureront moins de 30 minutes", a-t-il ajouté. "Si vous pouvez prendre un vaisseau pour aller sur Mars, pourquoi ne pas prendre le même vaisseau pour voyager sur la Terre?", s'est-il demandé.