Mardi, 19 Septembre, 2017

Corée du Nord : Pyongyang menace de "dompter les gangsters américains"

Corée du Nord : Washington impose un vote lundi à l'Onu sur de nouvelles sanctions Pyongyang menace les «gangsters américains»
Manon Joubert | 12 Septembre, 2017, 00:23

Selon des diplomates, il prévoit un embargo " progressif " sur le pétrole destiné à Pyongyang et non plus un embargo total et immédiat comme le prévoyait le premier projet des États-Unis diffusé mercredi. La Russie et la Chine s'y opposent.

La surveillance, mise en place le 3 septembre dans les régions frontalières du nord-est du pays après l'essai nucléaire de la RPDC, s'est achevée dimanche à 18h00, selon un communiqué du ministère de la Protection de l'environnement.

Le Conseil de sécurité de l'Onu est appelé par Washington à se prononcer lundi sur de nouvelles sanctions sévères contre la Corée du Nord, accusée de menacer la paix avec ses programmes d'armement nucléaire et conventionnel.

La Corée du Nord a averti lundi les États-Unis qu'elle leur infligerait "la plus grande des souffrances et des douleurs" s'ils persistaient à pousser l'Onu à durcir les sanctions à son encontre suite au sixième essai nucléaire du pays. Le porte parole du ministère des Affaires étrangères nord-coréen a déclaré que "si les Etats-Unis mettent en œuvre cette 'résolution' illégale et illicite sur des sanctions renforcées, la République populaire démocratique de Corée (RPDC) devra s'assurer que les Etats-Unis paient le prix dû".

Les commentaires sont fermés.