Dimanche, 19 Novembre, 2017

Affaire Grégory : Bernard Laroche accablé par un nouveau rapport de gendarmerie

Affaire Grégory : Bernard Laroche accablé par un nouveau rapport de gendarmerie Petit Grégory: les gendarmes affirment que Bernard Laroche est l'auteur de l'enlèvement de l'enfant
Manon Joubert | 12 Septembre, 2017, 00:55

Un rapport d'une cinquantaine de pages rédigé par les experts du département des sciences de l'analyse criminelle de la gendarmerie met en lumière des faits nouveaux. Ils estiment démontrer que l'enlèvement de l'enfant a été effectué par Bernard Laroche, accompagné de sa nièce Murielle Bolle.

Bernard Laroche, premier suspect dans l'affaire avait été arrêté puis libéré en 1985, avant d'être abattu par son cousin Jean-Marie Villemin, le père de Grégory.

Par exemple, celui de l'amant d'une fermière de Lépanges, qui a certifié avoir vu Laroche "et une rouquine" (Murielle Bolle a les cheveux roux) s'approcher de chez les Villemin l'après-midi du crime.

Selon les enquêteurs, l'assassinat qui suivit a été l'oeuvre d'une deuxième équipe. D'une part, les corbeaux, un homme et une femme. Enfin, le ou les tueurs de l'enfant.

Les Jacob, corbeaux et assassins?

Les gendarmes de la juge Barbier ont alors scruté le dossier en recherchant une équipe.

Premier acte donc: l'enlèvement de Grégory par Bernard Laroche et Murielle Bolle.

"Selon les gendarmes: "Plusieurs éléments tendent à faire douter de la culpabilité du duo formé par Bernard Laroche et Murielle Bolle concernant l'assassinat". lls considèrent même que "Bernard Laroche et Murielle Bolle n'ont été que les maillons d'un plan plus global", allant même jusqu'à imaginer une manipulation de Laroche".

Le meurtre du petit Grégory Villemin n'a jamais été élucidé et son auteur jamais clairement identifié, malgré de pénibles enquêtes, des batailles d'avocats, des rebondissements incroyables, des profils de suspects troublants, des témoignages contradictoires et une histoire de famille vieilles de 40 ans.

Révélations JDD 10 septembre 2017 L'affaire Grégory a été relancée de manière spectaculaire en juin dernier, avec l'arrestation de Marcel et Jacqueline Jacob, grand-oncle et grande-tante de la victime.

Les enquêteurs soupçonnent en réalité les époux Jacob. Placés en garde à vue en juin, l'un et l'autre ont choisi de garder le silence.