Dimanche, 20 Août, 2017

Transfert annoncé de Neymar au PSG: "une bonne nouvelle", affirme Macron

Le refus du chèque est susceptible de retarder le transfert mais pas nécessairement de faire capoter l'opération Communiqué de la LFP
Mickael LaFromboise | 07 Août, 2017, 00:44

L'incessant feuilleton du transfert de Neymar au PSG s'est enfin terminé hier.

La Ligue espagnole avait annoncé en début de journée avoir refusé d'accepter le paiement de la clause libératoire de 222 millions d'euros permettant le départ de Neymar. Le Brésilien, superstar du football mondial, a signé son contrat de cinq ans hier avec le club de la capitale. Le joueur de 25 ans, le plus cher de l'histoire du football, avait des fourmis dans les jambes au moment de sa présentation aux médias, et hâte visiblement d'ouvrir son compteur de buts.

"La seule chose qu'il aura à prouver, c'est son leadership, c'est être numéro un dans une équipe", a ajouté Guillaume Dos Santos à propos de son idole, qui évoluait dans l'ombre de Lionel Messi à Barcelone.

Nasser al Khelaïfi a rejeté ces critiques.

La nouvelle recrue parisienne qui a avoué avoir pris "sa décision finale il y a 2 jours", se sent aussi "prêt à jouer contre Amiens", que le PSG affronte ce samedi pour leur premier match de Ligue 1 comptant pour la saison 2017-2018, car le Brésilien "a faim de foot". Et évidemment, l'attaquant parisien souhaite "gagner la Ligue des Champions avec le PSG" sur une pelouse du Parc qui lui " fait envie".

Macron a également eu un bref échange avec le président du PSG Nasser Al-Khelaïfi, présent lors de ce déplacement sur une base de loisirs à Moisson (Yvelines).

Neymar est officiellement un joueur parisien et son maillot est en vente dans les boutiques du club depuis 10hoo ce matin.

"Ce qu'on fait, c'est parfaitement légal et transparent au niveau de l'UEFA", a-t-il dit en précisant que "ce n'est pas Neymar, c'est nous, directement avec le Barça", à propos du paiement de la clause libératoire de 222 millions d'euros. Ne vous inquiétez pas pour ça, vous pourrez boire un café. Non pas du tout, rien à voir, avec le fait d'avoir approché Marco. On a toujours rêvé de Neymar.