Samedi, 21 Octobre, 2017

Total acquiert le danois Maersk Oil pour 6,3 milliards d'euros

Pétrole: Total rachète le danois Maersk Oil pour 7,45 milliards de dollars Total rachète Maersk Oil
Napoleon Lievremont | 22 Août, 2017, 00:22

Le groupe français Total a annoncé ce lundi le rachat de la société d'exploration-production pétrolière Maersk Oil pour 7,45 milliards de dollars (6,3 millions d'euros) en actions et en dette auprès du danois A.P. Moller-Maersk.

Total deviendra le deuxième opérateur dans l'offshore au nord-ouest de l'Europe, 7e région de production de pétrole et de gaz dans le monde.

Cette transaction s'inscrit dans le cadre de la stratégie de restructuration de Maersk, qui désire se recentrer sur ses activités de logistique et de transport.

" Cette transaction constitue une opportunité exceptionnelle offerte à Total d'acquérir les capitaux d'une société dotée d'actifs de haute qualité qui correspondent parfaitement à notre vision du secteur".

L'opération permettra de dégager des synergies opérationnelles, commerciales et financières de plus de 400 millions de dollars par an, notamment grâce à l'intégration des activités de Total et de Maersk Oil en mer du Nord, a précisé la major française.

Total prévoit que sa production atteindra 3 millions de barils équivalent pétrole par jour en 2019, contre environ 2,5 millions actuellement. Depuis que la crise pétrolière a commencé, et malgré le léger rebond que les cours du pétrole ont connu ces derniers mois, les concentrations sont nombreuses, mais toutes n'ont pas l'ampleur de celle que le groupe pétrolier français Total a annoncé ce matin dans un communiqué de presse.

Total va ainsi s'acquitter du montant de la transaction en apportant ses propres actions à Maersk, sur la base de 4,95 milliards de dollars.

La finalisation de cette transaction devrait avoir lieu au premier trimestre 2018 et aura une date effective au 1er juillet 2017, selon le groupe.

L'action Total baisse légèrement en milieu de matinée mais en phase avec le marché parisien, avec un recul de 0,55% à 42,415 euros à 10h35 tandis que l'indice CAC 40 cède 0,58%.