Samedi, 21 Octobre, 2017

Taylor Swift affronte son agresseur présumé au tribunal

Danny Moloshok  Reuters                       Taylor Swift remporte une bataille face au DJ qu'elle accuse d'harcèlement sexuel Danny Moloshok Reuters Taylor Swift remporte une bataille face au DJ qu'elle accuse d'harcèlement sexuel
Max Fresnel | 13 Août, 2017, 00:35

"C'était très choquant. Il ne m'était jamais rien arrivé de la sorte avant", a-t-elle encore ajouté.

Jeudi, Eddie Haskell avait nié devant la cour avoir tenu ces propos et l'autre patron de l'époque de Mueller, Robert Call, a laissé entendre que la radio n'était déjà pas satisfaite de la performance de M. Mueller avant l'incident. "J'ai pensé que c'était sa cage thoracique ", a-t-il prétendu".

L'un des éléments clé devrait être l'examen par le jury d'une photo publiée par TMZ, placée sous scellé depuis: on y voit la musicienne poser entre David Mueller et sa petite-amie.

Il a aussi dit que le directeur des programmes de Kygo, Eddie Haskell, lui aurait confié avant le concert de Taylor Swift le 2 juin qu'il pensait que la chanteuse portait un short de cycliste sous sa robe, confirmant des déclarations de Mueller. "Il a touché mes fesses nues", a nié Taylor Swft".

Quand il lui a demandé comment elle se sentait du fait que David Mueller avait été licencié après l'accusation, elle a répondu qu'elle ne laisserait pas David Mueller ou son avocat lui faire sentir que c'était elle la coupable. La main du DJ est au niveau du postérieur de la pop-star, sans qu'il soit absolument évident qu'elle le touche. Sa plainte souligne qu'elle a "été forcée de commencer un concert d'une heure devant 13.000 fans en étant encore en détresse après avoir été touchée de façon si inappropriée".

Le juge de Denver a rejeté la plainte du DJ David Mueller qui accusait Taylor Swift de l'avoir fait licencier. Celle qui prend souvent des positions féministes ne demande qu'un dollar symbolique et un verdict reconnaissant la responsabilité du DJ. Il a reconnu être au courant de l'incident mais aurait accusé l'un de ses amis. La jeune femme a d'ailleurs promis de reverser tout argent obtenu à des associations de défense des femmes. La superstar Taylor Swift a été catégorique jeudi au quatrième jour du procès civil qui l'oppose à un DJ, David Mueller, qu'elle accuse d'agression sexuelle lors d'une séance photo en 2013. "Quelqu'un pourrait avoir conclu qu'il semble qu'elle essayait de se dégager de moi", a admis à la barre David Mueller mercredi.

La star, âgée de 23 ans à l'époque, n'a pas fait de déposition auprès de la police à l'époque. Il avait alors décidé de réclamer 3 millions de dollars à Taylor Swift et à sa mère, Andrea, pour réparation des dommages causés par la médiatisation de la révélation de la chanteuse, et notamment la perte de son emploi.