Lundi, 11 Décembre, 2017

Savoie: Enquête ouverte après la diffusion du clip de détenus

Guadeloupe enquête administrative après une double évasion et le meurtre d'un détenu France Guadeloupe enquête administrative après une double évasion et le meurtre d'un détenu
Max Fresnel | 12 Août, 2017, 00:26

Signé "Bibicraveur", un clip tourné dans les murs de prison d'Aiton, près d'Albertville, vraisemblablement avec des téléphones portables, montre des moments de vie des détenus et met en scène certains d'entre eux en train de faire la fête et fumer. Dans cette vidéo, on peut voir au moins une dizaine de détenus faire la fête, tranquillement installés autour d'un sorte de banquet, tartes aux pommes et petits gâteaux disposés sur la table. Suite à cette vidéo, le procureur de la République d'Albertville a saisi les forces de gendarmerie, qui ont ouvert une enquête mercredi 9 août pour l'utilisation de téléphones portables dans la prison.

Il a diligenté une "enquête préliminaire" afin de déterminer qui était le détenteur du téléphone, rappelant que son tribunal examinait "toutes les semaines des cas de détention illégale d'objets en prison", ce dont "souffrent tous les établissements pénitentiaires" du pays. Les détenus y apparaissent à visage découvert. Et à chaque fois, pas l'ombre d'un surveillant pénitentiaire. "Les personnels pénitentiaires sont un peu abandonnés et ça se voit sur la vidéo", a-t-il déploré. "Dans les conditions actuelles, c'est incontrôlable".