Samedi, 21 Octobre, 2017

"Pour la CAN 2019, le Cameroun doit convaincre" — Ahmad

Cameroun: CAN Total 2019, Yaoundé donne des garanties fermes ... CAN 2019 : la CAF dévoile les nouvelles règles de qualification
Marie-Paule Arceneaux | 07 Août, 2017, 00:47

2019? Je ne vais pas spéculer là-dessus. "Nous n'attribuerons pas de gré à gré les compétitions de la CAN". Si les éditions 2021 et 2023 ont été attribuées en respectant la règlementation comme le reconnait Ahmad Ahmad, il pense qu'il n'y a pas eu d'appels d'offres. Si on le rapport que le Cameroun...(n'est pas prêt), même avec le temps qui est imparti, on va ouvrir un appel d'offres. Tout de suite, la majorité a vu en cette autre sortie tout au moins musclée d'Ahmad Ahmad, une volonté manifeste et avérée de nuire au pays des champions d'Afrique et de lui retirer sa CAN. Vous me demandez aujourd'hui de répondre concrètement d'une situation qui ne verra pas à la réalité. "Je voudrais réitérer ici l'engagement du Cameroun à organiser la Can dans son nouveau format à 24 équipes tel que décidé par la Caf".

Quid de la visite d'inspection?

Si, dans la précédente formule, seuls les premiers de chacun des douze groupes en lice sont qualifiés, plus les troisièmes meilleurs deuxièmes en compagnie du pays organisateur, la CAF vient de prendre également des nouvelles règles de qualification. Maintenant, ce sont des experts qui vont le faire. On verra. Vous avez entendu la déclaration des autorités politiques camerounaises qui nous annoncent qu'ils sont prêts pour ça.

Il y'a quelques jours, le ministre des sports du Cameroun a affirmé au cours d'une conférence de presse à Yaoundé, que son pays sera en mesure de relever le nouveau défi imposé par la CAF. Assure-t-il. Et de rappeler: "le Cameroun est l'organisateur de la CAN 2019, jusqu'au rapport de ce cabinet d'audit".

Et dans ce cas de figure, quelle hypothèse faut-il envisager?

Pour sa part, le président de la Fédération burkinabè de football, le colonel Sita Sangaré s'est dit honoré par cette visite de travail qui selon lui, a permis à tout le comité exécutif de la FBF de s'imprégner des grandes réformes de la CAF. En ce moment-là, les décisions vont être prises de manière objective, et respectant les dispositions et procédures internes de l'organisation.