Dimanche, 20 Août, 2017

Parquet anti-terroriste saisi après un incident à la tour Eiffel

LaCommuPSG? @LCPSG 1/2 LaCommuPSG? @LCPSG 1/2
Manon Joubert | 07 Août, 2017, 00:44

En garde à vue, l'homme aurait affirmé qu'"il voulait commettre un attentat contre un militaire et était en lien avec un membre du groupe jihadiste Etat islamique qui l'aurait encouragé à passer à l'acte". La section antiterroriste de Paris s'est saisie de l'enquête, ouverte pour "association de malfaiteurs terroriste en vue de commettre des crimes d'atteinte aux personnes" et "tentatives d'assassinat sur personnes dépositaires de l'autorité publique". Arrivé sur les lieux, il a sorti un couteau en criant "Allah Akbar".

Né en 1998 en Mauritanie, ce Français "a des antécédents psychiatriques" assure l'agence de presse. Armé d'un couteau, il voulait attaquer un militaire, selon une source proche de l'enquête. Un homme a été interpellé dans la nuit de samedi à dimanche armé d'un couteau à la Tour Eiffel, alors qu'il tentait de forcer d'un des contrôles de sécurité du monument. "Il l'a posé sans opposer de résistance et a été immédiatement interpellé", a poursuivi la source.

La tour Eiffel, qui arborait les couleurs du PSG jusqu'à 1 heure dimanche, notamment pour célébrer l'arrivée de Neymar dans ses rangs, accueille ses derniers visiteurs jusqu'à minuit tous les jours de l'année et ferme ses portes à 00h45.

Le jeune Français de 19 ans avait en effet été hospitalisé pendant plusieurs mois dans un service psychiatrique, et son hospitalisation avait été prolongée pour six mois le 27 juillet dernier.

"Les forces de police présentes sur place ont procédé à une vérification complète du site et ont demandé son évacuation vers 00h30", précise la SETE. Une perquisition à son domicile était toujours en cours dimanche après-midi.