Dimanche, 20 Août, 2017

"On associe la marque Neymar et la marque PSG" — Al-Khelaifi

La Ligue espagnole de football fait tout pour ralentir le transfert de Neymar La Ligue espagnole de football fait tout pour ralentir le transfert de Neymar
Mickael LaFromboise | 08 Août, 2017, 00:19

Dans le transfert de Neymar du Barça vers le PSG, rien n'est simple. La LFP a accédé à la demande du club parisien de repousser de 17h à 17h15 le match comptant pour la première journée de Ligue 1 qui va l'opposer à l'Amiens SC. Ce report a été accordé "à la demande du Paris Saint-Germain, et en accord avec les diffuseurs Canal+ et beIN Sports", selon la LFP. Désireux de favoriser les modèles économiquement durables, à l'image de ce qu'il a mis en place ces dernières années pour l'Olympique Lyonnais, et dont il commence à récolter les fruits aujourd'hui, Jean-Michel Aulas s'insurge de cette course à l'ultra-financiarisation du football. Une question se pose désormais: la Ligue peut-elle réellement s'opposer à ce transfert ou n'est-ce qu'une prise de position médiatique, plus proche du baroud d'honneur? Par nos actions, nous n'avons pas l'objectif d'empêcher le transfert.

"Les services juridiques de la LFP sont en soutien et à la disposition du Paris Saint-Germain pour que le contrat de Neymar soit homologué dans les meilleurs délais", peut-on lire sur le site officiel de la Ligue française. Le paiement de la clause libératoire doit être effectué auprès de la Ligue (LaLiga) qui acte ensuite de la résiliation unilatérale du contrat de travail par le joueur. D'abord je trouve le FC Barcelone que je supporte pleureuse pour une "marchandise" achetée au prix que lui-même a fixé (clause liberatoire). "Dans ce cas précis, je ne vois pas de raison juridique valable". "Une source made in UEFA a fait savoir qu'il n'y aurait, a priori, aucun problème sur les plans financiers et juridiques pour entériner le transfert de " Ney "".

Neymar, transféré de Barcelone au PSG contre 222 millions d'euros, a dû faire face à "l'une des décisions les plus difficiles de (sa) vie", a-t-il confié vendredi à l'occasion de sa conférence de presse de présentation.

" Tous les clubs en Europe doivent respecter les règles du fair-play financier".

Si la position de LaLiga n'évolue pas, deux types de situations sont envisageables.