Samedi, 21 Octobre, 2017

Airbnb a payé moins de 100 000 euros d'impôts en 2016

Airbnb n'a payé que 92 944 euros d'impôts en France en 2016 Airbnb n'a payé que 92 944 euros d'impôts en France en 2016
Napoleon Lievremont | 08 Août, 2017, 00:21

Airbnb n'a donc payé que 92 944 euros d'impôts en 2016, selon les informations du Parisien.

Le Parisien, qui révèle ce montant, le dit "toujours ridiculement bas", quand bien même il est plus élevé que les 69 168 euros versés en 2015 sur un chiffre d'affaires déclaré de 4 958 700 euros (et un résultat net à 97 200 euros). "Un comble quand la France, avec plus de 400 000 annonces de logement cette année, représente le deuxième marché, derrière les Etats-Unis", pour la plateforme, s'insurge le journal.

Un décalage troublant, mais pas illégal: Airbnb joue à merveille avec les différentes législations fiscales. En effet, le siège social de l'entreprise est situé en Irlande, un pays où l'impôt sur les sociétés est fixé à 12,5%. C'est à travers ses filiales anglaise et irlandaise, que le géant facture ses clients.

Carte des appartements proposés sur le site de location Airbnb à Paris. Comme relevé par le Parisien, sur le site il est expliqué que "la communauté AirBnb a eu un impact économique de plus de 6,5 milliards d'euros en 2016" - cette affirmation s'appuie sur un rapport commandé par l'entreprise. "Nous nous conformons aux règles et payons toutes les taxes que nous devons, là où nous opérons", a-t-elle répondu au Parisien. "Par ailleurs, nous collectons et reversons la taxe de séjour pour le compte des hôtes dans plus de 50 villes françaises", ajoute le porte-parole. "Notre bureau en France fournit des services marketing et paie toutes les taxes applicables", indique-t-il.

La lutte contre l'optimisation fiscale était un engagement de campagne d'Emmanuel Macron. Mais l'Irlande n'a pas l'intention de faire une croix sur son taux avantageux. "Cela éliminera ainsi les montages consistant à rapatrier les profits dans des paradis fiscaux".