Dimanche, 19 Novembre, 2017

Venezuela: un candidat à l'Assemblée constituante abattu (Photos)

Les forces de l’ordre vénézuéliennes semblent jouer la carte de la répression à tout prix Venezuela : Wuilly Arteaga, le violoniste qui joue au beau milieu des manifestations
Manon Joubert | 31 Juillet, 2017, 00:23

Les Venezuliens sont appelés à voter ce dimanche pour composer une Assemblée constituante, voulue par le président...

"Pays du monde entier, aidez-nous", pouvait-on lire sur des pancartes brandies par les manifestants, qui agitaient des drapeaux du Venezuela.

Un groupe d'inconnus a fait irruption chez José Felix Pineda, un avocat de 39 ans, à Ciudad Bolivar (sud-est), et lui a "tiré dessus à plusieurs reprises" dans la nuit de samedi à dimanche, a indiqué le Ministère public vénézuélien sur Twitter. Un dirigeant de l'opposition vénézuélienne a été tué à l'aube lors d'une manifestation contre la Constituante, quelques heures avant le début du vote pour élire les membres de cette assemblée contestée, a annoncé le parquet.

Il s'agit du deuxième candidat assassiné. Le 10 juillet, José Luis Rivas avait été abattu en pleine campagne électorale dans la ville de Maracay (centre-nord). Depuis plus de cent jours maintenant, membres des forces de l'ordre et opposants à l'actuel gouvernement s'affrontent autour de l'élargissement des pouvoirs du président que réclame l'impopulaire Nicolas Maduro.

La compagnie Air France a décidé de suspendre temporairement ses vols vers Caracas au Venezuela, à la veille de l'élection ce dimanche d'une Assemblée constituante.

Maduro lui-même a voté dès l'ouverture du scrutin dans un bureau de l'ouest de la capitale Caracas, accompagné de son épouse Cilia Flores et de plusieurs dirigeants.