Mardi, 26 Septembre, 2017

Une trentaine de soldats disparaissent après le chavirement d'un bateau militaire — Cameroun

Un navire de l'armée camerounaise chavire près de ses côtes Cameroun. Une trentaine de disparus après le naufrage d'un navire militaire
Manon Joubert | 18 Juillet, 2017, 00:27

Selon un communiqué du ministère e la défense, le "bateau logistique du BIR baptisé "le Mundemba" en partance pour Bakassi pour un ravitaillement et ayant à son bord 37 personnes y compris l'équipage, a chaviré en mer au large de Debunsha [ ] ".

Un navire de l'armée camerounaise parti dans la matinée d'hier dimanche 16 juillet 2017 de Douala pour Bakassi, a chaviré en mer. Le navire transportait du matériel destiné à la construction d'un quai sur une base militaire de Bakassi. "Au moins un corps a été repêché", a précisé une autre source proche de l'armée camerounaise. Les premières informations indiquent que la mer s'était subitement agitée.

Les opérations de recherche et de sauvetage, par voies aérienne et maritime, ont permis de localiser des traces de carburant, laissant transparaître, selon toute vraisemblance, que le bateau a coulé au fond des eaux.

"La BIR, unité d'élite de l'armée camerounaise, figure en première ligne dans la lutte contre le groupe jihadiste nigérian Boko Haram dans la région camerounaise de l'Extrême-Nord". Une commission d'enquête et une cellule de crise ont été mises sur pied pour coordonner la suite des recherches et faire la lumière sur les circonstances exactes du drame. Trente-quatre personnes sont toujours portées disparus. Elle œuvre également contre la piraterie maritime dans les eaux territoriales.