Jeudi, 20 Juillet, 2017

Les forces antiterroristes kurdes assurent qu'al-Baghdadi est vivant

Moscou: les services spéciaux russes vérifient la mort d'al-Baghdadi
Manon Joubert | 17 Juillet, 2017, 19:50

Ce dernier a confié à l'agence Reuters: "Il ne fait aucun doute qu'Al Baghdadi est vivant. Nous n'avons pas d'information sûre", a ainsi déclaré le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov. "N'oubliez pas que ses racines remontent à l'époque d'Al Qaïda en Irak". Il a échappé aux services de sécurité. "Il sait ce qu'il fait", a-t-il déclaré.

L'armée irakienne est récemment parvenue à déloger les djihadistes de Mossoul, dans le nord de l'Irak, après trois ans d'occupation.

Suite à ces informations contradictoires sur la mort présumée du numéro un de Daech, le porte-parole du Kremlin a assuré que la Russie cherchait à obtenir des informations plus précises. Son éradication prendra encore trois ou quatre ans, a-t-il prédit.

Les informations qui parviennent sont en effet contradictoires, elles sont en cours de vérification par nos services.

Abou Bak al-Baghdadi, calife auto-proclamé de l'État Islamique, est-il encore en vie? L'ONG, qui dispose d'un large réseau de sources en Syrie, a toutefois dit ignorer le lieu, la date ou les circonstances de sa mort supposée. L'OSDH est une organisation proche de l'opposition en Syrie.

Les Etats-Unis ont pour leur part indiqué ne pouvoir ni confirmer, ni démentir la mort du chef de l'EI.

Il a donné signe de vie pour la dernière fois en novembre dans un enregistrement audio, diffusé peu après le lancement de l'offensive sur Mossoul, dans lequel il exhortait ses hommes à lutter jusqu'au martyre. Il a fondé un groupuscule de djihadistes dans la foulée de l'invasion américaine en Irak, en 2003.