Lundi, 20 Novembre, 2017

Le gouvernement dément tout projet de taxation du Livret A

Bientôt une taxe sur le livret A  La décision de taxer les livrets A ne devrait pas être rétroactive. Philippe Huguen AFP
Napoleon Lievremont | 10 Juillet, 2017, 00:58

La collecte de 2016 s'est montée à 1,75 milliard d'euros.

Alors que les intérêts restent exonérés d'impôt sur le revenu et de prélèvement sociaux, la situation pourrait bien changer avance le Journal du Dimanche. Le 1er février 2008, honorant une promesse de campagne, Nicolas Sarkozy relève le taux de rémunération du livret A à 4%. En août 2015, François Hollande décide finalement de fixer ce taux à 0,75%.

Cette décision aurait été prise "au nom de la logique économique et des impératifs budgétaires", rapporte le JDD.

Mais Emmanuel Macron songerait à imposer ces intérêts, comme c'est déjà le cas pour les livrets d'épargne populaires détenus par les plus modestes, les plans d'épargne logement et les plans d'épargne en actions qui sont eux soumis à la CSG et à la CRDS.

Le Conseil des prélèvements obligatoires rendra prochainement un rapport sur ce sujet qui servira de base aux réflexions. Seuls les nouveaux contrats seraient visés.