Lundi, 20 Novembre, 2017

La onzième finale de Federer, la première de Cilic

Mon dernier titre ici date de 2012 mais ce n’est pas si loin. Pas comme ma première finale Mon dernier titre ici date de 2012 mais ce n’est pas si loin. Pas comme ma première finale.-AFP
Mickael LaFromboise | 15 Juillet, 2017, 00:29

Mais vendredi, Federer était trop fort. Quelques minutes plus tard, Federer donnait le coup de grâce pour s'offrir une 11e finale dans son jardin.

En l'absence de ses camarades du Big Four, Rafael Nadal, Novak Djokovic et le tenant du titre Andy Murray, tous éliminés avant le dernier carré, Federer a une belle occasion de triompher de nouveau dans son tournoi fétiche, cinq ans après son dernier sacre. Le Rhénan rencontrera dimanche le Croate Marin Cilic pour la conquête d'un 8e titre sur le gazon londonien. Il améliorerait le record masculin et battrait aussi celui de Wimbledon, qu'il partage avec l'Américain Pete Sampras et le Britannique William Renshaw (7e), une terreur de la fin du 19e siècle.

Septième tête de série, Cilic a réussi 25 aces et a remporté 88 pour cent des points à son premier service. Il a très bien servi dans la première manche. Leur match s'était terminé à 17-15 en faveur de Cilic après 5h31 de match.

Il est le deuxième Croate à se qualifier pour le match ultime sur la pelouse londonienne, après Goran Ivanisevic, vainqueur du tournoi en 2001.

Les quarts de finale dames se sont déroulés hier à Wimbledon.

A Medjurgorje, une bourgade de pèlerinage de 2.300 habitants en Bosnie-Herzégovine, où Cilic est né, les habitants rêvent d'un miracle dimanche. C'est sa seule défaite en sept confrontations contre lui.