Dimanche, 19 Novembre, 2017

La députée Laurianne Rossi affirme avoir été agressée sur un marché

Laurianne Rossi Laurianne Rossi
Manon Joubert | 31 Juillet, 2017, 00:50

Il semble hélas, que ce soit le cas. Laurianne Rossi, élue macroniste, questeure de l'Assemblée nationale, a été frappée, ce dimanche 30 juillet sur un marché à Bagneux en proche banlieue parisienne, par un homme aux alentours de 11 heures alors qu'elle distribuait des tracts.

Laurianne Rossi, députée La République en marche (LREM) des Hauts-de-Seine, a déclaré dimanche avoir été agressée dans la matinée sur un marché de Bagneux, au sud de Paris.

En dépit des apparences, l'individu se révèle pourtant violent: "J'ai commencé à lui répondre, mais je n'ai pas eu le temps de finir".

L'homme réalisant son geste tente alors de s'enfuir. "Tout d'un coup, il m'a mis un violent coup de poing dans la tempe", raconte-t-elle, très choquée. Son agresseur aurait parcouru une vingtaine de mètres avant d'être rattrapé par des militants et des commerçants, qui l'ont maîtrisé et ont attendu la police. La députée, qui ne s'est pas évanouie mais a été "sonnée" selon ses dires, a déposé plainte. Édouard Philippe et Richard Ferrand notamment ont tenu à lui témoigner de leur soutien.

L'agresseur présumé âgé d'une soixantaine d'années a été interpellé et placé en garde à vue.

"Sans gravité corporelle", selon l'agence de presse, l'agression rappelle tellement celle de NKM que c'en est intrigant. La classe politique dans son ensemble réagit. Après l'agression très médiatisée de Nathalie Kosciusko-Morizet en mai dernier, la parlementaire LREM estime que cette nouvelle agression doit faire réfléchir quant aux violences que subissent les élus de la République. Peut-être qu'un projet de loi pour apprendre aux hommes à expliquer leur point de vue autrement qu'en tapant sur les femmes élues, ce ne serait pas de refus.