Mercredi, 15 Août, 2018

Fnac/Darty vendu au groupe allemand Metro (MediaMark/Saturn)

Fnac Darty Metro 1er actionnaire après la sortie de Pinault L'enseigne Fnac en partie cédée à l'allemand Ceconomy (Metro)
Napoleon Lievremont | 27 Juillet, 2017, 00:47

Artémis, la holding de la famille Pinault, a cédé sa participation de 24,33 % dans le groupe Fnac Darty à Ceconomy, la division d'équipements électroniques du groupe allemand de distribution Metro, a annoncé mercredi le distributeur français de produits culturels, électroniques et électroménagers.

"Après avoir été soutenue par Artémis depuis son introduction en bourse en 2013, l'équipe dirigeante de Fnac Darty va bénéficier de l'appui de Ceconomy, en tant qu'actionnaire de référence, pour poursuivre le déploiement de sa stratégie" justifie la holding qui scelle ainsi un destin commun de 23 ans.

La cession serait intervenue, selon Aurel BGC, au prix de 70 euros l'action, ce qui représenterait une décote de 7,3 % par rapport au cours d'hier soir et aurait dégagé un produit brut de 450 millions d'euros pour Artemis. L'opération devrait être finalisée d'ici la fin du mois d'août 2017.

Avec ce départ, c'est une nouvelle page qui se tourne pour Fnac Darty, moins de deux semaines après le départ de son PDG depuis 2011, Alexandre Bompard, parti diriger Carrefour, et un an après le mariage avec Darty. Elle pourra proposer la nomination de trois administrateurs sur les 12 que compte le conseil d'administration du groupe.

Artémis avait pris le contrôle de la Fnac en 1994.

Ceconomy, spécialisé dans la distribution de produits électroniques avec les enseignes Saturn et Media Markt, et issu de la scission du géant allemand Metro en deux entités, devient ainsi le nouvel actionnaire de référence de Fnac Darty. "Cet investissement financier dans Fnac Darty est une opportunité unique pour Ceconomy", a assuré Pieter Haas, PDG de Ceconomy, cité dans le communiqué.

Enrique Martinez, le nouveau patron exécutif de Fnac Darty, salue quant à lui l'arrivée d'un actionnaire qui souhaite soutenir la stratégie du groupe. Côté français, on estime que la Fnac Darty va disposer de moyens supplémentaires pour mettre en oeuvre "sa stratégie de croissance".