Lundi, 22 Octobre, 2018

Décès de Simone Veil à l'âge de 89 ans

Simone Veil en 2010. LP  Matthieu de Martignac Simone Veil en 2010. LP Matthieu de Martignac
Manon Joubert | 01 Juillet, 2017, 00:32

En 1979, Simone Veil devient présidente du Parlement européen de Strasbourg, et c'est la 1re femme à exercer ce haut poste. Elle rencontre à Sciences-Po son futur mari Antoine Veil. Elle était alors ministre de la Santé sous la présidence de Valéry Giscard d'Estaing.

Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, exprime sa très vive émotion et sa profonde tristesse à l'annonce de la disparition de Simone Veil.

Le 26 novembre 1974, Simone Veil monte à la tribune de l'Assemblée nationale et fait un discours poignant pour demander la légalisation de l'avortement. C'est ainsi que s'est écrite l'une des pages les plus passionnantes et déterminantes de l'Histoire de la Ve République. Elle n'a jamais mis du fard sur ces convictions ... c'était une femme en lutte contre elle-même, contre le monde entier.

Dans le paysage politique français, Simone Veil fait figure de grande dame. Européenne convaincue éprise des valeurs de paix et de solidarité, elle fut la première présidente du Parlement européen.

Plusieurs hommes politiques ainsi que des associations ont lancé le sujet de l'entrée au Panthéon de Simone Veil, à l'image d'eurodéputée socialiste Christine Revault d'Allones ou encore l'ex-ministre Bernard Kouchner.

Les élus locaux rendent hommage à cette grande figure de la vie politique française. Avocate du "oui" au référendum de 2005 sur la Constitution européenne, elle a écrit en 2007 une autobiographie à succès "Une vie" dans laquelle Simone Veil raconte son destin de rescapée des camps, son athéisme, son féminisme.

"Elle porta avec un courage inlassable la loi sur l'interruption volontaire de grossesse, qui mit un terme à tant de situations inhumaines" faisant ainsi "honneur à la France" à ajouté l'Elysée. "Quand on entre au ministère de la Santé, on doit poursuivre son combat", a estimé pour sa part l'ancienne ministre de la Santé.

Après un début de carrière au ministère de la justice, Mme Veil a été la première femme à devenir secrétaire générale du Conseil supérieur de la magistrature (1970-74). Elle devient alors la sixième femme 'immortelle' de l'histoire.