Lundi, 25 Septembre, 2017

Brésil/Corruption: L'ancien président Lula da Silva condamné

BRÉSIL LULA CONDAMNÉ À NEUF ANS ET DEMI DE PRISON Brésil : Lula condamné à 9 ans et six mois de prison
Manon Joubert | 14 Juillet, 2017, 00:28

Un juge fédéral brésilien a reconnu mercredi l'ancien président Luiz Inacio Lula da Silva coupable de corruption et de blanchiment d'argent. Il était 6 heures du matin lorsque le 4 mars 2016 les policiers ont perquisitionné à Sao Bernardo, banlieue de Sao Paulo, le domicile de l'ancien président Lula da Silva.

"Nous faisons appel et prouverons son innocence devant toutes les cours impartiales, y compris aux Nations unies", a déclaré dans un message à l'AFP l'un de ses avocats, peu après la condamnation à neuf ans et six mois de prison de l'icône de la gauche brésilienne pour corruption et blanchiment d'argent. Ce jugement intervient à l'issue d'un procès qui a tenu en haleine les Brésiliens, alors que l'actuel président, Michel Temer, est actuellement sous enquête pour corruption, lui aussi. Dans les manifestations, on a vu et revu, l'image du fameux ballon - "Lula Inflado" (Lula gonflé) - à son effigie et présenté en habits rayés de força.

Lula est accusé d'avoir bénéficié de largesses à hauteur de 3,7 millions de réais (1,06 million d'euros) comprenant un triplex dans une station balnéaire, de la part d'OAS, une entreprise de bâtiment impliquée dans le scandale tentaculaire Petrobras. Le Parti des travailleurs (PT) a dénoncé une condamnation politique et appelé à des manifestations.

Si la condamnation est confirmée en appel, Lula ira en prison et ne pourra pas se présenter à l'élection présidentielle de 2018, pour laquelle il est en tête des intentions de vote. Si l'ex-président est condamné en deuxième instance, il deviendra inéligible pour 2018.

Lula, pour qui sonne le glas...

Pour rappel, Luiz Inácio Lula da Silva a dirigé le Brésil de 2003 à 2010.