Lundi, 25 Septembre, 2017

Au G20, Trump se fait remplacer par sa fille Ivanka

G20: Donald Trump s'absente et se fait remplacer... par sa fille Au G20, Trump se fait remplacer par sa fille Ivanka
Manon Joubert | 12 Juillet, 2017, 00:30

Suite à la participation d'Ivanka Trump aux négociations avec les chefs d'État et de gouvernement durant le sommet du G20 à Hambourg, le Président américain a déclaré, sur son compte Twitter, que cette pratique de sa fille était habituelle.

Ivanka a remplacé son père alors qu'elle n'a comme statut que celui de conseillère.

C'est elle aussi (mais le tweet a été supprimé depuis) qui aurait tweeté que celle-ci le remplaçait à la table du G20 quand il partait pour des rencontres bilatérales. Parti à un entretien bilatéral avec son homologue indonésien, le président américain a ensuite retrouvé son siège, entre la Première ministre britannique et le président chinois. " Ivanka accompagne le président Trump " a d'abord tweeté la " sherpa " russe".

Donald Trump a prouvé une fois de plus qu'il ne fait rien comme tout le monde.

D'autres délégations ont confirmé l'information.

Ivanka Trump, qui se trouvait donc au fond de la pièce et a "brièvement" rejoint la table des discussions quand "le président a dû sortir", relate une source américaine à l'AFP. Un correspondant de la BBC présent au sommet, a expliqué qu'il ne pouvait pas se rappeler de précédent à ce "remplacement" effectué par Ivanka Trump.

A l'instar de Brigitte Macron, la fille de Donald Trump a participé à son premier sommet du G20. "Si elle n'était pas ma fille ce serait tellement plus simple pour elle", a-t-il plaisanté, avant d'ajouter: "En investissant pour toutes les femmes, nous investissons dans la prospérité des familles et nous contribuons à la paix".

Quelques semaines seulement avant de se retrouver attablée aux côtés de Poutine, Merkel ou Erdogan, l'ancienne top model, devenue aujourd'hui employée fédérale officielle et non rémunérée, se targuait pourtant d'"essayer de rester à l'écart de la politique" dans une interview de Fox News fin juin.