Jeudi, 20 Juillet, 2017

Attentat de Nice. Calogero fond en larmes [Vidéo]

Trop ému, Calogero n'a pas pu finir sa chanson à Nice Trop ému, Calogero ne parvient pas à terminer sa chanson en hommage à Nice
Max Fresnel | 16 Juillet, 2017, 00:22

L'émotion était palpable ce vendredi 14 juillet à Nice. Après une cérémonie officielle dans l'après-midi, en présence notamment d'Emmanuel Macron, de François Hollande et de Nicolas Sarkozy, des hommages artistiques étaient prévus le soir. La ville commémorait les 86 victimes de l'attentat au camion-bélier sur la promenade des Anglais. Huit comédiens ont lu des textes d'auteurs originaires de Nice ou ayant habité à Nice avant un concert en hommage au miroir d'eau du Paillon avec l'Orchestre philharmonique de Nice.

Ce vendredi 14 juillet, après la minute de silence observée en hommage aux victimes des attentats de Nice, Calogero est entré sur scène, place Masséna, pour interpréter "Feux d'artifice", sa chanson qui a été choisie par les familles des victimes, un titre particulièrement symbolique qui évoque la vie et son côté éphémère.

"Nous sommes des feux d'artifice". Interprétant son titre Feux d'artifice, le chanteur français a fondu en larmes avant de finir le morceau. Mais, au moment d'entonner les derniers vers, Calogero est pris par l'émotion. Ne pouvant plus chanter, le chanteur s'est mis la tête dans les mains avant d'être très applaudi par le public touché par son émotion.