Lundi, 25 Septembre, 2017

Angelina Jolie révèle souffrrir de paralysie faciale

Angelina Jolie a réalisé pour Netflix un film sur le génocide cambodgien Angelina Jolie a réalisé pour Netflix un film sur le génocide cambodgien
Max Fresnel | 27 Juillet, 2017, 14:42

Angelina Jolie se confie pour la première fois sur sa séparation avec Brad Pitt. L'actrice américaine a confié au magazine Vanity Fair, avoir souffert de sa rupture aussi bien mentalement que physiquement. "C'était le truc de Brad", glisse-t-elle. Angelina Jolie ne s'attarde pas sur cette maladie et explique avoir vécu une année difficile. Avant de se reprendre, et de préciser sa pensée. Non, je n'aime pas utiliser ce mot. Est-ce à cause de leur quotidien mouvementé? Plus pratique pour les enfants, qui ont besoin de voir régulièrement leur papa. "Notre mode de vie n'était à aucun moment négatif", répond-elle sur la défensive. "Ce n'était pas le problème". C'est et cela restera des merveilleuses opportunités que l'on peut donner à nos enfants. "Et je m'améliore dans ces trois disciplines". L'objectif, détaille-t-elle, prendre soin de leurs six enfants, Shiloh, Maddox, Vivienne, Zahara, Pax et Knox. "Ils ont été très courageux. quand ils ont dû l'être". Nous sommes en train de guérir des événements qui ont conduit au divorce. Ils ne guérissent pas du divorce. De son côté, Angelina se souvient de l'été dernier. Elle a choisi le très chic magazine Vanity Fair pour éclairer son articulation "travail-vie privée". Mais je ne veux pas que mes enfants s'inquiètent pour moi. Je pense que c'est très important de pleurer sous la douche et pas devant eux.

Angelina Jolie ne souhaite pas lever le pied. Je prends ma vie et ma santé en main.

Un mode de vie casanier qui contraste avec l'ADN de voyageuse de l'actrice, réalisatrice et ambassadrice de l'ONU. "Pendant neuf mois, j'ai essayé d'être bonne pour m'occuper de la maison, ramasser les crottes du chien, faire la vaisselle et lire des histoires le soir". Et j'y arrive de mieux en mieux. L'ex-femme de Brad Pitt a toujours eu la bougeotte. En effet, Angelina Jolie, qui souffre d'hypertension depuis l'année dernière, a aussi développé une paralysie de Bell. L'actrice semble plus épanouie que jamais et assure: "Je me sens vraiment comme une femme, parce que je suis plus intelligente dans mes choix et que je fais passer ma famille en premier".