Jeudi, 18 Janvier, 2018

XV de France: "Une différence de fraîcheur et de physique", estime Novès

Le pilier sud-africain Ruan Dreyer taclé ici avec les Lions par un joueur des Crusaders en Super 15 le 14 mars 2015 à Christchurch  AFP  Archives Le pilier sud-africain Ruan Dreyer taclé ici avec les Lions par un joueur des Crusaders en Super 15 le 14 mars 2015 à Christchurch AFP Archives
Marie-Paule Arceneaux | 26 Juin, 2017, 00:29

Malheureusement pas à cause des célébrations de ses victoires.

Le XV de France a pris "conscience du travail qu'il (lui) reste à faire" pour se rapprocher des meilleures nations lors de la tournée de juin en Afrique du Sud, conclue samedi à Johannesburg par une troisième défaite (12-35) en autant de matches, a déclaré son sélectionneur Guy Novès.

Battus 37-14 en match d'ouverture, puis 37 à 15 la semaine passée, les Tricolores se sont inclinés sur les mêmes bases aujourd'hui (35-12). On apprend aussi parce que ça va vite. "Ce qui est certain, c'est qu'à la mi-temps le match n'était gagné pour personne". La moindre défaillance coûte cher. Je ne veux pas dire de choses banales, du style 'je suis fier des joueurs', parce que quand on lâche un ballon ça m'énerve quand même, mais honnêtement on est fin juin, on a joué un troisième test, à la mi-temps on est dans le match. "On touche du doigt la différence physique, la différence de fraîcheur, qui creuse l'écart technique".

"Quand on démarre une tournée, on ne cherche pas à imaginer quoi que ce soit, mais surtout à rivaliser et gagner des matches". On sait pertinemment que ce sera très difficile mais on espère que l'écart sera moins important. On lui offre donc une nouvelle chance à saisir, comme Plisson, en l'absence du numéro un Camille Lopez, laissé au repos pour cette tournée. En cette période de l'année leurs joueurs sont en plein boom, alors que nous sommes en fin de saison.