Vendredi, 15 Décembre, 2017

Un homme évacué manu militari — Manuel Valls chahuté

Résultat législative à Evry au 2e tour Législatives. Manuel Valls revendique sa victoire, tensions à Évry
Jean-Pascal Bellegarde | 19 Juin, 2017, 00:21

Mais Farida Amrani a revendiqué elle aussi la victoire et a annoncé un recours dès lundi, à travers ses avocats.

"J'ai mené, vous le savez, cette campagne dans des conditions difficiles".

L'ancien Premier ministre Manuel Valls a annoncé dimanche qu'il était réélu dans la première circonscription de l'Essonne, mais ses opposants de La France insoumise ont immédiatement contesté ce résultat. Pour mieux rentrer dans le rang et redorer une image considérablement ternie ces derniers mois? Manuel Valls prenait la parole pour dire sa satisfaction d'être élu, tandis que des cris et des huées fusaient. Un début d'échauffourée a éclaté juste après son intervention à la mairie d'Evry. Manuel Valls a dénoncé le "climat volontairement tendu par mon adversaire qui a excité les réflexes communautaires". Le PS et le mouvement d'Emmanuel Macron avaient finalement décidé de ne lui opposer aucun candidat. Divers propos qui ne rebuteront pas Manuel Valls à tenter d'inscrire ses pas dans ceux du futur président de la République.

Pourtant, l'ancien Premier ministre venait de proclamer sa victoire un peu plus tôt à 139 voix près, soit 50,3 % des suffrages exprimés.

Au second tour, il était en ballotage avec Farida Amrani, la candidate de la France Insoumise.

L'ex-Premier ministre, qui avait perdu la primaire socialiste puis refusé d'en soutenir le vainqueur Benoît Hamon, reste aujourd'hui esseulé sur l'échiquier politique, mais il y maintient sa présence.