Jeudi, 15 Novembre, 2018

Sylvie Goulard demande à quitter le gouvernement

Richard Ferrand ministre de la Cohésion des territoires va briguer la présidence du groupe La République en marche à l'Assemblée nationale La ministre des Armées Sylvie Goulard quitte le gouvernement
Manon Joubert | 21 Juin, 2017, 06:08

A noter que contrairement aux usages, le chef de l'Etat a laissé à la ministre le soin d'annoncer elle-même sa démission. Il est sur la table depuis le lancement de l'enquête préliminaire sur le Modem et après son coup de fil à Radio France pour se plaindre de la curiosité des journalistes, une initiative qui avait été critiquée par le duo de l'exécutif.

Emmanuel Macron "a accepté" la démission de la ministre des Armées Sylvie Goulard. Mais quid de Marielle de Sarnez et François Bayrou, eux aussi concernés par cette affaire et toujours en poste au gouvernement?

Marielle de Sarnez présidente du groupe MoDem?

Par un hasard du calendrier, l'ex-ministre Corinne Lepage a été entendue comme témoin mardi dans cette affaire.

Quoi qu'il en soit, l'Élysée a confirmé que le gouvernement Philippe 2 serait formé aujourd'hui.

La composition du nouveau gouvernement, qui fait suite aux législatives, devrait être connue avant mercredi soir. Contacté par Le Monde, François Bayrou a assuré que Sylvie Goulard avait démissionné pour des raisons "strictement personnelles".

Le président de la République a-t-il entrepris, dans le cadre de ce remaniement, de vider son gouvernement de tous les ministres touchés par des affaires?

"Dans l'hypothèse où l'enquête préliminaire visant le Modem conduirait à vérifier les conditions d'emploi de mes assistants au Parlement européen, je souhaite être en mesure de démontrer librement ma bonne foi et tout le travail que j'y ai accompli".

La ministre était attendue ce matin au Salon aéronautique du Bourget près de Paris. Quand elle a arrêté sa décision, elle en a informé le président, qui l'a acceptée. "J'ai refusé. Mais j'imagine qu'on a demandé aux autres élus la même chose", assurait-elle.

En fonction depuis un mois la ministre des Armées, Sylvie Goulard, a annoncé ce mardi 20 juin sa décision de ne plus "faire partie du gouvernement".

Une enquête préliminaire a été ouverte le 9 juin, après un signalement auprès du parquet d'un ancien salarié du MoDem, pour déterminer si le parti politique avait ou non salarié certains de ses employés en les faisant passer pour des assistants parlementaires européens.