Vendredi, 20 Juillet, 2018

Qui était Julie Huynh, la Française décédée en Colombie — Attentat à Bogota

L'explosion a eu lieu dans un centre commercial de Bogota L'explosion a eu lieu dans un centre commercial de Bogota.- Raul Arboleda AFP
Manon Joubert | 20 Juin, 2017, 00:17

Un attentat à la bombe dans un centre commercial d'un quartier touristique de Bogota (Colombie) a fait trois morts, dont une Française de 23 ans, et neuf blessés.

Sur Facebook, ses amis se souviennent d'une "jeune femme profondément gentille et pétillante" et de nombreux anonymes adressent leurs pensées à ses proches. "Il y a trois jours nous étions en vacances à Cuba, sur une plage".

M. Santos a indiqué que l'enquête avait fait des progrès, sans en dire plus.

Depuis quelques heures la Colombie est sous le choc. Sa maman, Nathalie, a été blessée lors de cette attaque terroriste. Depuis, différents analystes se sont néanmoins chargés de les préciser. Le deuxième est celle de groupes extrémistes issus ou liés à des guérillas plus "classiques" (FARC et ELN) et opposés aux politiques d'accords de paix qu'elles mènent; est évoqué en particulier le Mouvement révolutionnaire du peuple, apparu en 2015 et qui s'est déjà illustré par plusieurs attentats urbains. Mais l'ELN, qui a ouvert des négociations avec le gouvernement, a condamné sur Twitter l'attaque de samedi visant des civils.

Des fleurs en hommage aux victimes dans le centre commercial Andino.

- Jean-Michel Blanquer (@jmblanquer) 18 juin 2017À 23 ans, engagée bénévolement à Bogota, une compatriote y a perdu la vie dans une explosion. Originaire de la ville de Parigné-l'Évêque, au sud-est du Mans, Julie Huynh travaillait en tant que volontaire dans un collège populaire de Bogota depuis six mois au sein de l'ONG Proyectar sin Fronteras.

Depuis le début de son stage, Julie s'est montrée très engagée et désireuse de mettre à contribution ses compétences et son énergie en faveur de la construction d'une culture de paix.

Son identité a été confirmée par le ministre de l'Education Nationale Jean-Michel Blanquer qui a exprimé sa "solidarité profonde avec la famille de Julie Huynh".