Samedi, 21 Octobre, 2017

Pas de 8e groupe à l'Assemblée selon Falorni

Manuel Valls n'est plus seul à l'Assemblée mais avec Falorni et Pinel Manuel Valls n'est plus seul à l'Assemblée mais avec Falorni et Pinel
Jean-Pascal Bellegarde | 28 Juin, 2017, 07:27

Manuel Valls ne serait plus seul!

L'ancien Premier ministre, réélu député à Evry, dans l'Essonne, pourrait intégrer un nouveau groupe parlementaire progressiste, qui se réclame de la majorité présidentielle.

Alors que l'Assemblée nationale est dominée par une imposante majorité La République en marche (LREM), les groupes parlementaires d'opposition n'en finissent plus d'essaimer. Encore moins de rejoindre le groupe socialiste, un parti dont il s'est affranchi avec fracas. Olivier Falorni explique vouloir ratisser large, incluant "même des radicaux valoisiens", qui sont actuellement en mauvais termes avec l'Union des démocrates et indépendants (UDI), dont leur parti fait partie.

"Je suis confiant car nous avons déjà réuni un peu plus d'une vingtaine de députés", affirme Olivier Falorni, député divers gauche de Charente-Maritime, à l'origine de cette initiative. "Je souhaite qu'il y puisse y avoir l'expression d'un groupe de centre-gauche à l'Assemblée nationale", faisait-il encore savoir à L'Express le 20 mai. "Ce qu'il veut, c'est seulement pouvoir s'affilier à un groupe et siéger dans une commission, de préférence celles des lois ou de la défense", précise un député.

Manuel Valls n'a pas ménagé ses efforts pour se trouver un nouvel hébergement au Palais-Bourbon. Du jamais-vu sous la Ve République.