Lundi, 18 Juin, 2018

GP d'Azerbaïdjan : la guerre est déclarée entre Vettel et Hamilton

Mickael LaFromboise | 26 Juin, 2017, 01:22

Alors que la course, à la régulière, lui semblait promise, Hamilton a livré sa version des faits, non sans se montrer interloqué par le comportement de Vettel. L'avant de la Ferrari a alors percuté l'arrière de la Flèche d'argent.

Hamilton et Vettel, ça chauffe!

"Dix secondes pour ce qu'il m'a fait, c'est peu cher payé", a pesté Hamilton à la radio.

Juste avant la décision de pénaliser Vettel, le Britannique, triple champion du monde (2008, 2014 et 2015), a lui aussi été contraint de repasser par les stands en raison d'une fixation de sécurité mal rattachée au niveau de son cou.

Désigné coupable d'une conduite dangereuse, Sebastian Vettel campe sur ses positions en critiquant le ralentissement provoqué par le pilote britannique Hamilton.

L'Allemand a résisté et conforte de deux points son avance sur Hamilton au classement général d'un Championnat du monde plus que jamais tendu et passionnant, 14 points séparant les deux pilotes.

En vue lors des deux premières séances de qualifications les Red Bull sont rentrés dans le rang, avec une 5 place pour le Néerlandais Max Verstappen, alors que Ricciardo doit se contenter de la 10 place après sa sortie de piste.

Il a fait retentir l'hymne national australien pour la première fois de la saison, et offre une première victoire à Red Bull.

Stroll était 2e dans le dernier tour, mais il n'a rien pu faire contre le retour de Valtteri Bottas (Mercedes-Benz) qui l'a dépassé juste avant la ligne d'arrivée. Le Canadien décroche malgré tout son premier podium en F1. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.