Mercredi, 19 Septembre, 2018

Bruxelles : tentative d'attentat à l'explosif dans la gare centrale

Bruxelles : tentative d'attentat à l'explosif dans la gare centrale Bruxelles : tentative d'attentat à l'explosif dans la gare centrale
Manon Joubert | 21 Juin, 2017, 06:08

Le parquet fédéral a indiqué, peu avant 23 h 30 qu'il n'était pas en mesure de savoir si l'individu porteur d'un sac à dos et d'une ceinture d'explosifs "était mort ou vivant". L'auteur présumé des faits a été neutralisé par des militaires, précise le Centre de crise.

La panique a aussi gagné brièvement la Grand-Place située à proximité: " Les cafetiers et les restaurateurs ont accueilli les passants et les touristes présents sur place ", a rapporté un témoin à un journaliste du bureau de France 2 à Bruxelles. Vers 20h30, il y a eu " une petite explosion " dans la gare centrale.

A la suite de l'explosion, un mouvement de panique a éclaté dans la gare, l'une des principales de Bruxelles, et sur les voies, a précisé l'agence de presse Belga.

Du côté des transports, la circulation a été interrompue dans deux gares de la capitale belge (Centrale et Nord) mais a été rétablie à Bruxelles Midi, où arrivent les Thalys.

Deux lignes du métro bruxellois ont été mises à l'arrêt par la police. Selon la porte-parole du futur bourgmestre de Bruxelles, on a voulu éviter un déplacement de foule de la gare Centrale vers la Grand-Place.

" Le Premier ministre Charles Michel et le ministre de l'Intérieur Jan Jambon suivent la situation de très près depuis le centre de crise ", a indiqué Frédéric Cauderlier, porte-parole du Premier ministre.

Le futur bourgmestre de la Ville de Bruxelles Philippe Close s'est rendu sur place.

La galerie Ravenstein toute proche est aussi fermée. A la même heure, le périmètre de sécurité a été levé. Les autres trains, qui ont des destinations plus lointaines, contournent Bruxelles.

" Il y a eu un incident à la gare de Bruxelles-Central". Le suspect, neutralisé par des militaires après avoir provoqué une petite explosion dans la gare, mardi soir, peu avant 20h50, se trouvait toujours vers 23h30 sur le sol, immobile.