Mardi, 23 Mai, 2017

Soudan: L'otage français libéré samedi de retour au Tchad

Le Français avait été enlevé au Tchad au sud de la ville d'Abéch Le Français avait été enlevé au Tchad au sud de la ville d'Abéché. | Infographie: Visactu
Manon Joubert | 11 Mai, 2017, 15:27

L'homme, dont l'identité n'a pas été rendue publique tout de suite, avait été par la suite transporté par ses ravisseurs au Soudan.

L'otage, qui travaillait pour une compagnie minière, "avait été enlevé dans l'est du Tchad puis emmené par ses ravisseurs au Soudan", a indiqué la présidence française.

Sur les conditions de détention, Thierry Frezier, 60 ans, explique qu'il n'a pas été maltraité. Laurent Meurice, un agronome français travaillant pour le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), avait été kidnappé dans l'est du pays, une prise d'otage revendiquée par un groupe soudanais du Darfour, les "Aigles de libération de l'Afrique". "Donc je n'ai pas à me plaindre, dans mon malheur, j'ai eu du bonheur ". Les responsables soudanais et français ayant participé à cette libération ont par ailleurs affirmé qu'aucune rançon n'avait été payée pour sa libération.

Un responsable du Service national du renseignement et de la sécurité (NISS) soudanais, Mohammed Hamid, a annoncé de son côté que l'ex-otage serait remis à l'ambassade de France à Khartoum. Selon un responsable du ministère soudanais des affaires étrangères, Khaled Al-Kalas, il aurait ensuite été emmené dans la région en conflit du Darfour (ouest du Soudan), où il a été libéré.

Pris en otage au mois de mars au Tchad, un ressortissant français a été libéré. "Hier [samedi], il l'a libéré et capturé les ravisseurs". Le dernier enlèvement d'un Français au Tchad remontait au 9 novembre 2009.