Samedi, 18 Novembre, 2017

Rencontre Trump-Macron le 25 mai à Bruxelles

Donald Trump prévoit de ne plus contribuer ni au Fonds vert pour le climat ni au financement de la Convention climat de l'Onu Donald Trump prévoit de ne plus contribuer ni au Fonds vert pour le climat ni au financement de la Convention climat de l'Onu | Reuters
Charles Cochet | 11 Mai, 2017, 15:44

Le président sortant invitant le président élu à la cérémonie du 8-Mai 1945, commémorant la victoire des Alliés sur le nazisme, la victoire des démocraties sur l'extrême droite: ce geste initié en 1995 par François Mitterrand a pris hier une forte dimension symbolique pour François Hollande et Emmanuel Macron, au pied de l'Arc de Triomphe; entre une dernière remontée des Champs élysées, un dernier salut aux badauds, une dernière escorte des motards et des cavaliers de la Garde, pour l'un, et la toute première grande célébration républicaine, pour l'autre. Après les honneurs rendus au chef de l'Etat et le passage en revue des troupes, une nouvelle gerbe sera déposée sur la tombe du Soldat inconnu. On sait, en revanche, que contrairement à Nicolas Sarkozy en 2012, le président de la République sortant quittera bien le palais de l'Élysée seul.

Jusqu'à dimanche, jour de la passation de pouvoir, c'est normalement silence radio pour Emmanuel Macron. Catherine Barbaroux devient par ailleurs présidente par intérim d'En Marche!, en remplacement d'Emmanuel Macron, qui a démissionné au lendemain de sa victoire à l'élection présidentielle.Dès dimanche soir, depuis l'esplanade du Louvre, le président élu a demandé à ses partisans de se mobiliser pour le scrutin des 11 et 18 juin, afin de former une "majorité de changement". Les deux dirigeants seront également ensemble mercredi lors de la Journée nationale des mémoires de l'esclavage.

Le secrétaire général d'En Marche!, Richard Ferrand, n'a pas exclu un Premier ministre de droite. Une quasi-exigence pour Bruno Le Maire, l'un des Républicains (LR) ayant clairement manifesté sa disponibilité pour intégrer le gouvernement. "Félicitations à Emmanuel Macron pour sa large victoire aujourd'hui comme prochain Président de la France", a écrit le Président américain Donald Trump. "Cette année je voulais qu'Emmanuel Macron puisse être là à côté de moi pour qu'une sorte de flambeau puisse être passé", a affirmé François Hollande en marge des cérémonies du 8-Mai.

Selon Christophe Castaner, le nouveau parti pourrait s'appeler " La République en marche", ce que ne confirment pas d'autres sources. Il risque d'y avoir presque autant de configurations que de circonscriptions, compte tenu des mouvements de fond en cours, avec des changements d'étiquette possibles jusqu'à la date limite de dépôt des candidatures le 19 mai.

Selon une enquête Harris interractive-M6 publiée dimanche, l'alliance En marche-MoDem recueillerait 26 % des intentions de vote, devant la coalition Les Républicains-UDI (22 %), le Front national (22 %) et la France insoumise (13 %). Il s'attelle dès ce lundi à la composition de son gouvernement pour mener la difficile bataille des élections législatives de juin.

Marine Le Pen ne peut compter sur un tel tissu urbain.

La semaine prochaine, Emmanuel Macron visitera lui aussi Mme Merkel pour son premier voyage officiel à l'étranger.