Четверг, 21 Июня, 2018

Ligue 1 : Pas de retrait de point pour Bastia !

Des supporters bastiais envahissent la pelouse le 16 avril 2017 avant le match face à Lyon Des supporters bastiais envahissent la pelouse le 16 avril 2017 avant le match face à Lyon
Mickael LaFromboise | 06 Мая, 2017, 00:15

Ce responsable du club était présent jeudi soir devant la commission de discipline de la LFP tout comme le président du SCB Pierre-Marie Geronimi. Au classement, Bastia reste dernier avec 31 points, soit deux longueurs derrière Dijon.

Enfin, dernière sanction, individuelle celle là: le directeur des services généraux du SCB et directeur de la sécurité, Anthony Agostini, impliqué dans ces incidents selon la commission, est suspendu pour quatre mois ferme et deux mois avec sursis de toutes fonctions officielles. Le match en question ne sera pas rejoué, la commission a donné la victoire à l'OL sur tapis vert. Le Sporting, qui devra se délocaliser lors de ses trois prochains matches à domicile, devra également jouer trois rencontres à huis-clos.

Impliquée dans les incidents, l'association de supporters Bastia 1905 s'est mise en sommeil depuis. Après discussions, la rencontre avait finalement débuté pour être arrêté à la mi-temps, définitivement cette fois, après une nouvelle rixe. Soupçonnés d'avoir commis des violences à l'encontre de joueurs et du staff de l'OL, ils comparaîtront le 15 mai, le même jour que cinq autres hommes, dont Anthony Agostini. Le club de Bastia a lui aussi déposé plainte contre X avec constitution de partie civile. En clair, deja sous le coup d'un point de sursis après les cris racistes des supporters corses contre le Niçois Balotelli, ce sursis n'est pas tombé.