Vendredi, 15 Décembre, 2017

Législatives : un projet d'accord entre François Bayrou et En marche

Jean-Pascal Bellegarde | 15 Mai, 2017, 00:53

De son côté François Bayrou avait annoncé dans la nuit de vendredi à samedi, au terme de plus de quatre heures de travail du bureau exécutif du MoDem en contact avec des membres d'En Marche!, qu'un projet d'accord "solide et équilibré" avait été trouvé.

18h07: Le président de la commission d'investiture de La République en Marche (REM), le parti d'Emmanuel Macron, a lancé vendredi un avertissement à François Bayrou sur les "lignes à ne pas franchir" après les critiques émises par le leader du MoDem sur la liste des candidats investis pour les législatives. Le matin même sur LCI le porte-parole de La République en marche!

Ce samedi après-midi, le secrétaire général du parti présidentiel Richard Ferrand a démenti tout accord d'appareil avec le MoDem.

Jeudi dans la foulée de l'annonce des 428 investitures d'En Marche, François Bayrou, allié du président élu, avait refusé de donner son "assentiment" à la liste, estimant que son mouvement avait été lésé en n'obtenant qu'une quarantaine d'investitures alors qu'il en réclamait une centaine pour ces législatives des 11 et 18 juin.

- Mouvement Démocrate (@MoDem) 12 mai 2017.@bayrou: "Quel est le point d'équilibre de la majorité?"

Plusieurs noms avaient déjà été ajoutés jeudi soir à la première liste.

Gaspard Gantzer, une première concession?

Par ailleurs, Alain Juppé et l'entourage d'Emmanuel Macron ont démenti formellement vendredi soir avoir conclu un accord sur la formation du gouvernement prévoyant notamment la nomination d'Edouard Philippe au poste de Premier ministre, évoqué par RTL.

Il n'y a jamais eu et il n'y aura jamais d'accord d'appareil. "J'hallucine! ", a-t-il écrit dans un autre tweet.

En 2014, le député-maire du Havre avait rempli de manière un peu désinvolte sa déclaration de patrimoine, en n'évaluant pas ses biens immobiliers, ainsi que sa déclaration d'intérêts. "Comme beaucoup de parlementaires sans doute, j'ai essayé de concilier le respect de la loi et une forme de mauvaise humeur", a-t-il concédé à Mediapart.

Placé à quelques mètres du pupitre, parmi les proches du nouveau Président, François Bayrou était présent ce matin à la cérémonie d'investiture d'Emmanuel Macron à l'Elysée. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP.