Mercredi, 13 Décembre, 2017

Législatives: Bayrou en colère après la publication des investitures de En marche !

Emmanuel Macron lors de la cérémonie de commémoration de l'abolition de l'esclavage le 10 mai 2017 à Paris Emmanuel Macron lors de la cérémonie de commémoration de l'abolition de l'esclavage le 10 mai 2017 à Paris
Manon Joubert | 12 Mai, 2017, 10:37

Pour 39% d'entre elles, la formation d'Emmanuel Macron a un bon projet, devant la France insoumise de Jean-Luc Mélenchon, 27%, Les Républicains et le Front national, 24%, et le Parti socialiste, 17%. Un chiffre qui, selon les informations de L'Obs, serait près de quatre fois inférieur à ce qu'Emmanuel Macron aurait promis (120). " La liste des investitures publiée cet après-midi est celle du mouvement politique En marche, elle n'est en aucun cas celle à laquelle le Modem a donné son assentiment ", a-t-il déclaré dans la soirée à l'AFP, indiquant aussi avoir convoqué le bureau politique de son mouvement vendredi. Ce n'est pas encore sûr.

Depuis que François Bayrou s'était désisté en faveur d'Emmanuel Macron à l'élection présidentielle, les deux hommes affichaient leur accord au grand jour, à coup de "mon cher François", "mon cher Emmanuel" et autres franches accolades. Cette présentation a donné lieu à plusieurs couacs, plusieurs personnalités présentées comme investies n'étant en fait pas candidates.

"Lorsque l'on remet les citoyens au cœur de nos élections, alors que nous tenons la promesse fondamentale du renouvellement en profondeur, que voulez-vous: tous les partis politiques sentent la turbulence". ". Le secrétaire général de La République en Marche!, Richard Ferrand, a assuré qu'il pourrait y avoir des places dans les 150 circonscriptions restantes". Un geste qui lui avait valu les foudres de l'ex-UMP et bien peu de gratitude de la part du Parti socialiste qui avait tout de même investi aux législatives sa candidate Nathalie Chabanne face à lui dans la 2e circonscription des Pyrénées-Atlantiques.