Samedi, 22 Juillet, 2017

JO-Macron recevra à l'Elysée les membres du CIO mardi

JO-2024 Los Angeles montre au CIO son projet JO-2024 Los Angeles montre au CIO son projet"prêt à organiser AFP FREDERIC J. BROWN AFP
Manon Joubert | 16 Mai, 2017, 18:39

Alors que la commission d'évaluation s'envolera vendredi pour Paris pour une visite similaire de trois jours à partir de dimanche, les responsables de LA 2024 ont insisté sur les différences entre leur projet et celui de la capitale française qui doit construire son Village olympique.

Si Paris obtient l'organisation des Jeux Olympiques de 2024, le lieu qui abrite le musée des beaux-arts de la ville de Paris sera "la maison des athlètes". Ca nous permettra de répondre à un certain nombre de ses questions.

Le président élu a rappelé "l'attachement de la France à la candidature Paris 2024, rappelant les liens qui unissent la France et le mouvement olympique", a poursuivi le Comité de candidature. "Nos amis de Paris 2024 nous ont offert une présentation de projet exceptionnelle et bien détaillée, avec des opportunités très tangibles aussi bien du côté sportif, social et économique". Il a loué "des initiatives déjà en cours", comme celle dans l'éducation qui "touche déjà plus de deux millions d'écoliers".

Mais M. Baumann est resté dans son rôle de président de la commission d'évaluation, neutre et refusant de présenter UCLA comme "l'arme fatale de LA 2024", comme l'espérait un journaliste local.

" On était très content de voir beaucoup de champions olympiques, du monde, d'Europe. On n'a pas eu besoin de faire de compromis par rapport à l'existant", a estimé Michaël Aloïsio, directeur général adjoint de Paris-2024.

A Paris, auditée de dimanche à mardi avec en point d'orgue le petit déjeuner à l'Elysée, Baumann a vu "de remarquables sites bâtis autour de monuments historiques d'une beauté extraordinaire". La journée de lundi sera consacrée à la visite des sites proposés par la candidature parisienne, sites sportifs comme le Stade de France ou Roland-Garros, ou sites plus symboliques de Paris, comme l'Esplanade des Invalides, le Grand Palais ou encore le Champ de Mars aux pieds de la Tour Eiffel, qui seraient transformés en lieux de compétition éphémères.

"Le nouveau président de la République française rencontrera la semaine prochaine la Commission d'évaluation du CIO chargée de venir visiter, dans les prochains jours, les sites choisis pour accueillir les Jeux olympiques dans la candidature française pour 2024", a par ailleurs déclaré le mouvement "En Marche!".