Samedi, 22 Juillet, 2017

Hollande et Macron président ensemble les cérémonies du 8-Mai

A quoi va ressembler la France si Emmanuel Macron tient ses promesses CHRISTOPHE ENA AP SIPA AP
Manon Joubert | 15 Mai, 2017, 00:56

M. Macron qui a fait campagne sur le thème du " renouvellement politique " révélera après son investiture dimanche le nom de son premier ministre, qui pourrait venir de la droite pour symboliser sa volonté de rassemblement, selon son entourage. Une page se tourne dans l'histoire du mouvement qu'Emmanuel Macron avait créé il y a à peine un an, rebaptisé La République en marche.

Emmanuel Macron n'est pas seulement le plus jeune Président français, c'est aussi le plus jeune chef d'Etat en exercice du monde.

Après l'annonce des premières estimations à 20 heures, Emmanuel Macron a eu un échange "bref" et "cordial" avec Marine Le Pen au téléphone, avant de s'exprimer depuis son QG du 15e arrondissement de Paris. La seule exception à cette règle a eu lieu au moment des élections législatives de 1988 où François Mitterrand n'obtient qu'une majorité relative à l'Assemblée nationale. "Questionné sur le fait de savoir si Emmanuel Macron était son " héritier", François Hollande s'est défendu de vouloir " capter Emmanuel Macron ". Les retrouvailles entre le président de la République et son ancien ministre de l'Economie se sont révélées plutôt chaleureuses. A un mois du premier tour, le JDD vous résume les enjeux.

Du côté des Républicains, François Baroin, chef de file pour les élections législatives, a menacé les élus qui "se rapprochent du Front national" pour la présidentielle, tout comme ceux qui "se rapprochent de Macron", à l'antenne de RTL. Et c'est donc le candidat le plus pro-européen de cette campagne qui l'a emporté, ce qui n'a pas échappé à ses désormais homologues.

Le pourcentage des bulletins blancs, 8,51 %, et nuls 2,96 %, soit un total de 11,47 % des votants et plus de quatre millions d'électeurs, est le plus élevé enregistré lors des scrutins présidentiels depuis le début de la Ve République.

Les électeurs qui ont donné la victoire à Emmanuel Macron ont rejeté le populisme, le repli et la division de la société.

La manière n'y est sans doute pas: on se souviendra notamment de l'agressivité et des approximations de la candidate lors du débat de l'entre-deux tours, mais les chiffres parlent d'eux-mêmes et devront être pris en compte par tous les partis politiques français au lendemain de cette élection. Dans les départements d'Outre-Mer et à l'étranger, Marine Le Pen a subi une défaite cinglante.

L'une des premières mesures annoncées est le dépôt d'une loi sur la " moralisation politique ".

Il a aussi participé à un conseil d'administration de son mouvement, En Marche!, dont il a démissionné de la présidence. M. Macron souhaite par ailleurs " dès l'été " réformer le droit du travail par ordonnances, malgré l'opposition à gauche.

Emmanuel Macron et François Hollande devraient se retrouver mercredi dans les jardins du Luxembourg, à Paris, pour les cérémonies commémorant l'abolition de l'esclavage.