Mardi, 23 Mai, 2017

Equipe de France: Karim Benzema en veut énormément à Mathieu Valbuena

Le retour de Benzema en Bleu est-il inéluctable ? Real Madrid : Equipe de France, Ménès évoque le retour de Benzema
Mickael LaFromboise | 17 Mai, 2017, 01:15

Considéré par certains comme le meilleur attaquant français, blâmé par d'autres pour des fautes de comportement, "KB9" voit ses performances relancer le débat sur son retour en équipe de France. Karim Benzema souhaite revenir au plus vite chez les Bleus et aimerait avoir des explications de la part de Didier Deschamps sur sa non-sélection.

"Sportivement, je suis quasiment au maximum". On a échangé. On est ensuite restés un peu en contact par messages, poursuit le numéro 9 des Merengues, toujours privé d'équipe de France. "Les autres disent que je suis sélectionnable, sauf lui".

Ainisi, Benzema revient une nouvelle fois sur cette fameuse affaire de la Sextape, à l'origine de sa suspension, où à ses yeux Mathieu Valbuena (qui a déposé plainte contre lui) a joué un rôle néfaste.

"C'est une grande mascarade!". "Tout est parti de son histoire, souligne Benzema". " On ne sait pas la vérité ", a-t-il avancé en préambule. Surtout, il met en cause la version du joueur de l'OL affirmant que, pour l'instant, "on ne sait pas la vérité": "Quand je l'entends dire maintenant qu'il est prêt à rejouer avec moi, qu'il ne m'en veut pas".

Dans un entretien accordé à L'Equipe qui paraîtra mercredi mais dont le quotidien sportif a publié quelques extraits la veille, Karim Benzema est revenu sur ce court message et a ainsi fait quelques révélations sur la nature des liens qu'entretiennent les deux hommes.

Une affaire qui agace encore Benzema, lequel n'a pas passé l'éponge avec Mathieu Valbuena: " À l'entendre au départ, je suis une racaille, je l'ai menacé, je lui ai fait peur, tout ce que tu peux inventer... Et si Valbuena se dit prêt à tourner la page et à rejouer avec Benzema, pour le Madrilène d'adoption, c'est hors de question. Il a pété les plombs ou quoi? Une polémique avait éclaté et l'ancien président de la République, François Hollande, était intervenu pour remettre tout le monde à sa place. "Mais, si j'avais su qu'il y avait Karim, j'aurais d'abord réglé ça avec lui". "Mais après, quand on veut t'abattre".

"C'est tout simplement parce que je le connais (.) Je l'ai déjà vu trois ou quatre fois". On a mangé ensemble, confie Benzema. C'est un fan de foot.